Accueil Sports Football Football belge Standard

Mercato: pourquoi le Standard est en retard...

C’est un fait, le mercato entrant du Standard aurait dû être clôturé il y a plusieurs semaines déjà. Pourtant, le club liégeois sera sur la brèche jusqu’au 6 septembre. Tentatives d’explication...

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Avec cinq arrivées (Ohio, Laursen, Davida, Melegoni et Perica) et neuf départs (Muleka, Bastien, Sylvestre, Cafaro, Van Damme, Avenatti, Sissako, Pavlovic et Shamir) enregistrés jusqu’ici, le mercato estival du Standard n’est pas encore terminé. Ce sont un attaquant, un ailier gauche et un latéral droit, qui sont attendus à Sclessin d’ici mardi à minuit. Repris il y a quatre mois et demi déjà par 777 Partners, le Standard, dont le championnat s’était achevé neuf jours auparavant, le 10 avril, est clairement à la traîne, en retard de plusieurs semaines sur ce qui aurait dû être le timing idéal. Résultat des courses : alors que l’effectif 2022-2023 aurait dû être, à l’une ou l’autre retouche près, sur les rails au début du mois de juillet, le club liégeois a du mal à boucler son marché et sera sur la brèche jusqu’au coup de gong.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs