Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Pas de panique dans le vestiaire du SC Charleroi

Défaits contre le FC Bruges sans démériter, les Zèbres affrontent une équipe de Gand revigorée après son succès contre Anderlecht. L’affiche s’annonce belle et palpitante…

Temps de lecture: 2 min

Edward Still n’est pas du genre à se laisser emporter par ses émotions. Il fait souvent preuve d’une analyse froide et intéressante. « Nous sortons d’un revers contre Bruges qui n’est pas mérité. Nous en avions le ressenti sur le terrain et il s’est confirmé dans les chiffres. Nous avons fait jeu égal, voire plus, contre un adversaire qui possède des individualités au-dessus de la moyenne. C’est à ce niveau-là que la différence s’est faite, un constat sur lequel nous avons évidemment travaillé durant la semaine. De manière sereine car, au risque de me répéter, ce que nous avons proposé face au champion était bon, voire très bon. »

Sérénité et sérieux

La sérénité est donc de mise du côté des Carolos, eux qui ont pu préparer leur match contre Gand avec davantage de jours que leurs adversaires du week-end. « On dit souvent que c’est un avantage d’aller défier une équipe qui a joué durant la semaine, mais je préfère temporiser les choses. C’est vrai que notre position est plus avantageuse mais nous allons rencontrer un noyau qui est habitué au rythme des matches tous les trois jours. Et puis, il possède un noyau conséquent, très solide et bien balancé. »

Un collectif huilé mais qui a déjà connu des mauvais jours. « Comme tout le monde, Gand a des faiblesses. Nous les avons analysées et nous avons mis l’accent dessus au cours des entraînements, sans toutefois dénaturer notre manière de fonctionner ou notre philosophie de jeu. Un match de foot révèle toujours des ingrédients différents, ce n’est pas parce que nous avons déjà gagné là-bas que la tâche sera plus facile. L’instant présent constitue la seule vérité du terrain, c’est pourquoi nous devrons faire preuve de sérieux, tant dans notre approche des débats qu’au niveau de notre collectif. Nous pouvons faire mal à tout le monde à partir du moment où chacun accomplit sa mission. À nous de le confirmer… »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb