Accueil Sports Tennis Grands Chelems

La carrière de Serena Williams: des gangs de Compton au tennis revolver

Serena Williams a marqué tout un sport avec ses 23 titres du Grand Chelem.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Une semaine à New York pour dire adieu à Serena Williams (et certainement à Venus aussi), il n’en fallait pas moins pour saluer l’énorme championne aux 23 titres du Grand Chelem, 319 semaines sur le trône mondial et aux 4 médailles d’or olympique. Un règne étendu sur trois décennies (!) et qui a dépassé le cadre strict du tennis, puisque Serena a aussi déposé sa marque dans la mode et les bijoux, « ma deuxième passion ». Mais surtout, dans une société américaine toujours très marquée par le racisme. Elle est devenue une incroyable source d’inspiration pour les jeunes filles noires américaines avec comme « mojo », qu’il n’y a aucune limite, qu’aucun rêve n’est impossible. Même pour une gamine de la banlieue malfamée de Compton (Los Angeles) qui rêve de devenir, un jour, une « queen ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs