Accueil Société

Crise énergétique: les Restos du cœur s’attendent à une augmentation de la demande d’aide

En première ligne de l’aide alimentaire, les Restos du cœur se préparent à voir de nouveaux bénéficiaires frapper à leur porte, conséquence directe de la crise énergétique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 3 min

Bien sûr qu’on voit la différence, les bénéficiaires ne font qu’augmenter ! On sent bien que c’est la crise économique, les gens n’arrivent plus à suivre », annonce d’emblée la responsable des bénévoles du site des Restos du cœur de Wavre, Christiane Van Campenhout. Comme elle, les plus de 500 bénévoles sont prêts à en découdre avec une pauvreté grandissante : les demandes et le nombre de bénéficiaires ne cessent de croître.

Alors que la Fédération des Restos du cœur, fondée en 1991 (soit cinq ans après l’appel de Coluche), a dû faire face avec la pandémie à l’augmentation de plus de 100 % de la demande d’aide en deux ans, les Restos se préparent désormais au pire avec la crise énergétique et l’hiver qui arrive. Au nombre de douze en Wallonie et de deux à Bruxelles, les Restos offrent des repas et des colis alimentaires, tout en diversifiant et étoffant leur offre de services (service social, dispensaire médical, coin informatique, écrivain public…).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs