Accueil Économie Entreprises

Hausse des prix de l’énergie: des boulangeries au bord du gouffre

Face à la hausse des coûts de l’énergie et des matières premières, le secteur de la boulangerie-pâtisserie peine à joindre les deux bouts. Si l’augmentation du prix du pain permet d’atténuer le choc, les boulangers sont désormais contraints de rogner sur leurs marges.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

C’est un engrenage sans fin », soupire Albert Denoncin, président de la Fédération francophone de la boulangerie-pâtisserie. Depuis le début de l’année, les boulangers voient leurs factures d’énergie doubler, voire tripler. Jonathan Mahy est à la tête de quatre boulangeries, dont celle ouverte par son grand-père à Châtelet en 1954. Pour celui qui a grandi dans la farine, la situation relève du jamais-vu : de juillet 2021 à juillet 2022, sa facture d’électricité est passée de 2.355 euros… à 4.436 euros. « Pourtant ma consommation est près de 15 % plus faible cette année », déplore l’artisan. « Pour le gaz, je n’ai pas encore reçu le décompte, mais je sais que la majoration sera vertigineuse. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Leblanc Vincent, mardi 6 septembre 2022, 7:09

    Il est évident que les prix du pain et autres vont encore augmenter. Assez logique. Par contre, je doute que cette logique soit la même lorsque le prix des matières premières et les frais de fonctionnement seront redescendus…

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs