Accueil Société

En Wallonie, la sécheresse causera 200 millions de pertes agricoles

Le Fonds des calamités sera sans doute activé pour aider les agriculteurs, mais la FWA estime que ce système est à court de souffle et de moyens. Elle plaide, comme d’autres, pour un système d’assurance climatique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

La sécheresse aura des conséquences à court, moyen voire long terme sur les secteurs agricole et forestier notamment. En proie à des changements climatiques qui se font sentir lourdement depuis quelques années, redoublés de crises économiques qui mettent à mal la pérennité de leurs entreprises, les agriculteurs vivent évidemment très mal cet été 2022 car tous les coûts (aliments, engrais, énergies) ont explosé alors que la sécheresse fragilise leur fonctionnement quotidien.

La Fédération wallonne de l’agriculture (FWA) évalue à 200 millions d’euros la facture agricole due à la sécheresse. Un calcul obtenu en multipliant le pourcentage de pertes par culture par le nombre d’hectares, selon sa présidente Marianne Streel. 100 millions de pertes concernent les prairies et le reste, les autres cultures. Rien que le maïs, en certains endroits grillé sur pied, prend 35 millions à son compte.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Haegelsteen Philippe, mardi 6 septembre 2022, 9:19

    Ne pas oublier tout de même que les récoltes de céréales ont étés très bonnes avec des prix haut. Oui à une assistance pour les agriculteurs qui adapteront leurs cultures aux sécheresse, non à un assistanat qui encourage à ne rien modifier. Les agriculteurs ne sont pas des entrepreneurs comme les autres mais ils restent des entrepreneurs avec les risques et les avantages et entreprendre signifie s'adapter et avancer ou disparaître.

  • Posté par Jean Luc, mardi 6 septembre 2022, 2:26

    Cette année-ci, c'est la sécheresse ; l'année dernière, c'était l'humidité. Au total, on a toujours la même chose: les agriculteurs qui se plaignent toujours, s'enrichissent de subsides, et restent d'éternels profiteurs de guerre et de difficultés de la population. Méprisables cloportes

  • Posté par Raspe Eric, mardi 6 septembre 2022, 8:05

    Les militants d'extrême droite correspondent exactement aux deux derniers mots de ce commentaire. Dire qu'un peu plus bas, le même énergumène disait "Massacry: tu attaques constamment les personnes - ce qui est l'unique argument du pauvre d'esprit ; essayé d'avoir une vie, mon gars, parce que tes éternelles interventions à la fin n'ont aucune signification." Il démontre ainsi que d'esprit, il en est dépourvu.

  • Posté par Esquenet Alexandre, mardi 6 septembre 2022, 7:02

    Vous mangez de l'herbe peut-être?

  • Posté par David Questiaux, lundi 5 septembre 2022, 21:26

    On se garde les bénéfices mais on partage les pertes avec la collectivité.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs