Accueil Sports Cyclisme Route

Philippe Gilbert impressionné par Remco Evenepoel: «Il roule en patron»

« Dans la roue de Phil » : la chronique du champion belge, consacrée cette fois à Remco Evenepoel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Lorsque j’ai vu Remco en difficulté samedi, j’étais un peu inquiet car la chaleur était suffocante mais, surtout, ce n’est jamais anodin de tomber dans une course par étapes et de repartir blessé, même si les blessures sont superficielles. Souvent, on se sent mieux le lendemain, c’est une question d’adrénaline, je connais bien le sujet mais, 48 heures après, on prend un coup sur la tête. Le corps refuse de lutter davantage, il produit un réflexe de protection. Je suis donc convaincu que son coup de moins bien était dû à cela.

Car on ne pouvait pas utiliser le terme de défaillance dans le chef de Remco. La chute, additionnée à la chaleur et à ce col difficile, c’était beaucoup pour lui. Ce qui m’a frappé, c’est qu’il ne s’est jamais énervé. On voit qu’il a énormément gagné en maturité. Attaqué, il ne s’est pas mis dans le rouge, il a réglé la montée à son tempo.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Décodage Lotto aux portes de la D2: un mal pour un bien?

Le rouge du maillot a perdu de son éclat, patiné par des choix hasardeux et la malchance. L’équipe de la Loterie Nationale, mère nourricière du cyclisme belge depuis près de quatre décennies (1985), n’appartiendra bientôt plus à l’élite mondiale.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs