Accueil Sports Football Football belge Union Saint-Gilloise

Union: des places en attaque de plus en plus chères

La tendance devient de plus en plus claire : la concurrence sur le front de l’attaque saint-gilloise sera bien plus rude cette saison que l’an dernier.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Blessé après le premier match de championnat à Saint-Trond, Dennis Eckert Ayensa est de retour dans le parcours. Et il le fait savoir à ses concurrents. Monté au jeu contre l’Antwerp mercredi dernier, il avait réduit la marque après un beau une-deux avec Guillaume François. Ce week-end contre Zulte, il s’est à nouveau illustré. Rentré sur la pelouse à la 74e, il a inscrit le troisième but de son équipe, ne tremblant pas au moment de transformer un penalty que Teddy Teuma lui avait gracieusement cédé. Ce dernier pouvant pourtant s’offrir un doublé… « Il m’a demandé s’il pouvait le tirer et je le lui ai volontiers cédé », détaille le capitaine. « Car c’est important pour moi que les attaquants marquent. Il a commencé sur le banc et cela permet donc de tenir tout l’effectif concerné. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Saint-Gilloise

Une trêve qui tombe à pic à l’Union

L’Union est venue à bout de son mois de septembre infernal, avec un bilan plutôt positif à la clé. Les Saint-Gillois peuvent désormais reprendre leurs esprits avant d’aborder six semaines encore plus corsées.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs