Accueil Léna

Hillary Clinton: «Les droits des femmes sont en première ligne des droits de l’Homme»

« Plus les autocraties se développent, plus les droits des femmes sont en danger », soutient l’ancienne secrétaire d’Etat américaine.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Les démagogues populistes menacent les démocraties de l’intérieur, et un tyran comme Vladimir Poutine s’attaque à nos libertés en Ukraine. » Dans une cour de Venise, Hillary Clinton parle à bâtons rompus, sans notes sous les yeux, forte de son statut d’ancienne Première dame et d’ancienne secrétaire d’Etat : des concepts clairs, une vision ambitieuse et la conviction granitique que « la démocratie est appelée à prévaloir ». Mais à une condition : « Ne pas céder au populisme et empêcher l’ingérence de puissances étrangères. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, lundi 12 septembre 2022, 11:00

    On enseigne à l'école primaire qu'un titre chapeau (qui informe sur le contenu d'un article) doit être compréhensible...

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 11 septembre 2022, 16:40

    Dans les autocraties, ce sont effectivement les Droits de l'Homme qui sont en danger, ce qui inclut bien sûr les droits des femmes. Mais les droits des femmes n'y sont en général pas plus menacés que ceux des hommes. Et certainement pas dans la conception, différente de la nôtre, que ces régimes ont des droits humains en général.

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 11 septembre 2022, 16:10

    Pourquoi autant de réactions de trolls poutiniens à ce post sur Hillary K. ? >>> "femmes; enfants et personnes faibles" ont en effet été les plus faciles a cibler dans cette guerre ! Quel COURAGE !!

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 11 septembre 2022, 16:14

    ... je rajoute "les personnes désarmées" ! Et maintenant que les Ukrainien.ne.s ont également reçu des armes ... c'est la débandade des machos d'en face ! Mdr.

  • Posté par lucas patrick, dimanche 11 septembre 2022, 14:07

    On l'interroge sur le droit des femmes et on y trouve du Poutine, pourquoi ? Rien de neuf ici sur lui mais j'espère que mes compatriotes n'assimilent pas tous les russes à Poutine. Notre drame c'est ... une femme qui veut la guerre plutôt que la paix ... Ursula ... avec bien trop de pouvoir (celui de négocier SEULE) et lobyée (si si analysez son network) par l'outre-atlantique qui cherche à détruire la Russie quitte à faire crouler l'Europe. EJECTEZ URSULA

Plus de commentaires

Aussi en LéNA

Grand format De Washington à Berlin, l’équation chinoise donne des maux de tête

Aussi bien aux Etats-Unis qu’en Allemagne, la question du positionnement par rapport à la Chine taraude les dirigeants. La récente trêve dans la dégradation des relations entre Joe Biden et Xi Jinping durera-t-elle ? L’Allemagne, de son côté, est-elle prête à faire primer le respect des droits de l’homme sur les intérêts économiques ? Et pourquoi la Chine, un des premiers donateurs mondiaux d’aides au développement, s’accroche-t-elle, à tout prix, à son statut de pays… en développement ?

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs