Accueil Société

Crise de l’asile: départ surprise du directeur général de Fedasil

Michael Kegels sera resté moins deux ans à la tête de l’Agence chargé de l’accueil des demandeurs d’asile en Belgique. Son départ est symptomatique de la crise que traversent plusieurs pays cet été.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Le capitaine quitte le navire. En pleine crise de l’accueil, Michael Kegels a décidé de quitter son poste de directeur général de Fedasil. Il occupait ce poste depuis moins de deux ans. Dans un communiqué, le cabinet de la secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Nicole de Moor (CD&V), indique qu’il deviendra, fin septembre, le nouveau directeur de la sécurité publique de la Ville d’Anvers.

Contacté par Le Soir, Michael Kegels confirme son départ vers Anvers, mais ne souhaite pas commenter davantage sa décision. Il renvoie vers le communiqué du secrétariat d’État où il exprime son « regret » de quitter l’organisation. « Il y a encore tellement de défis dans la politique d’accueil. Tous les employés de Fedasil travaillent d’arrache-pied pour donner aux gens une place d’accueil. Ces dernières années, cette tâche est devenue de plus en plus difficile. J’espère que la société continuera à avoir l’œil pour cela. »

Ce départ est une surprise, au premier chef pour les employés de Fedasil. Michael Kegels travaillait à l’Agence depuis vingt ans et aimait dire que devenir directeur était son « job de rêve », un aboutissement pour mener à bien de nombreux projets au niveau managerial. Il était plutôt apprécié de ses équipes qui considéraient qu’il était un bon relais de leur préoccupation, encore cet été, quand le personnel avait décidé de débrayer estimant que la nouvelle disposition des files de demandeurs d’asile devant le Petit-Château était trop dangereuse.

Toujours selon nos sources, c’est la trop faible prise en compte de la crise actuelle et le manque de proposition de solutions concrètes pour gérer l’afflux de migrants qui ont poussé Kegels à rendre son tablier. « Ce départ est un signal fort », conclut un observateur bien placé.

Un directeur ou une directrice ad interim sera désigné pour remplacer Michael Kegels à partir du 1er octobre. Dans son communiqué, Nicole de Moor, indique qu’une nouvelle procédure de recrutement via le Selor a été engagée afin de pourvoir à son remplacement. Elle pourrait prendre jusqu’à un an.

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Dubois Raymond, mercredi 7 septembre 2022, 16:21

    COMPLIQUE - COMPLIQUE - PAS FAIT POUR DES CITOYENS NAIFS -

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 6 septembre 2022, 16:35

    Belle manière de gérer l’urgence. Ne. Serait-il pas plus simple de nettoyer l’office des étranger de ses bureaucrates ?

  • Posté par Adolphe BoniZeur, president du Waalse Belang, mardi 6 septembre 2022, 13:44

    Avec factures de 500 et 600 euros par mois, et il faut encore ‘accueillir’ ces profiteurs demandeurs d’allocations

  • Posté par collin liliane, mardi 6 septembre 2022, 13:25

    "... cette tâche est devenue de plus en plus difficile". Cette tâche est devenue impossible serait plus exact.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko