Accueil Économie Entreprises

Le groupe chimique Solvay pris dans la tourmente des «PFAS»

Le magazine « #Investigation » (RTBF) épingle la responsabilité du groupe chimique belge dans la pollution aux « PFAS », ces molécules apparentées à des polluants éternels. Un sujet sur lequel Solvay a cadenassé sa communication.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

PFAS. Ou perfluorés en français. Soit cette famille de molécules issues de la chimie du fluor et du carbone dont l’utilisation massive par l’industrie chimique est due à leur principale propriété : une très grande stabilité, qui les rend résistantes aux très hautes températures et imperméables, notamment (lire par ailleurs). Le revers de cette médaille est connu : cette stabilité rend l’existence de ces molécules quasi-permanente, et engendre, dès lors qu’elles se diffusent dans l’environnement, une pollution qui tend à s’accumuler. Et ce, y compris dans l’organisme des personnes qui y sont régulièrement exposées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs