Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la Russie se tourne vers l’Iran et la Corée du Nord

La pénurie de munitions en première ligne et la déliquescence de son industrie incitent Moscou à s’approvisionner chez ses derniers alliés stratégiques. Une course contre la montre est engagée face aux défenseurs ukrainiens, à l’arrivée de l’hiver et aux perspectives de récession.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

L’initiative révèle le désespoir grandissant du Kremlin face à l’invasion bâclée de l’Ukraine : d’après les services de renseignement américains, Moscou se serait tourné vers la Corée du Nord pour acquérir en urgence des millions d’obus de calibre 152 mm et de missiles non-guidés de type «  katyusha  » (orgues de Staline).

Cette nouvelle déclassification de données ultrasensibles rappelle celles autorisées juste avant la guerre et indique la volonté de Washington d’exposer les faiblesses structurelles d’un régime poutinien aux abois. L’armée russe souffrirait non seulement d’une pénurie de munitions mais aussi de la médiocrité de celles-ci, mal conservées ou de conception antédiluvienne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

32 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 9 septembre 2022, 12:41

    On racle "les fonds de tiroirs" ici ! Et c'est plutôt de la "raclure" que l'on récolte parmi ces pays autocratiques; brutaux et sanguinaire ! Si elle veut revenir parmi le concert des nations, l'Iran ne devrait pas gâcher sa chance après des années de galère ... en se laissant abuser par le "beau parleur" Poutine : Contrairement à son prédécesseur, Biden a clairement montré sa volonté a tourner la "page Trump" et renouer avec Téhéran. Mais attention; les élections américaines sont incertaines sur un possible retour du "clown fou orange" !

  • Posté par Retine Marc, jeudi 8 septembre 2022, 19:27

    Normal entre "frères" ... de sang assis sur leur pouvoir à vie.

  • Posté par Martin Roland, jeudi 8 septembre 2022, 20:56

    Tellement vrai !

  • Posté par blondin m, jeudi 8 septembre 2022, 19:09

    Poutine, Ali Khamenei, Kim Jong-Un se roulant une pelle à la Honecker-Brejnev. Ca va faire fantasmer les trolls.

  • Posté par Bastin Eric, jeudi 8 septembre 2022, 15:51

    Les sanctions occidentales ne sont donc pas indolores pour la Russie, contrairement à ce que certains prétendent. Poutine est tombé dans le piège de la surexpansion stratégique où sont tombés avant lui Napoléon ou Hitler, grisés par leurs réussites, surestimant leurs forces et sous-estimant l'adversaire. Le risque est de perdre tout ce qui avait été acquis auparavant.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs