Accueil Sports Cyclisme Route

Vuelta: Remco crève, Roglic tombe, le stress monte

Sensations contrastées à l’arrivée de Tomares où le Slovène a repris 8 secondes au Belge. Mais cet effort fut entaché d’une lourde chute qui risque de compromettre le rendement du triple vainqueur lors des quatre étapes de montagne à venir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il n’existe donc aucune journée de repos dans une course par étapes. Celle de lundi était certes consacrée à la récupération mais également au test Covid tellement anxiogène. Celle de mardi était promise aux sprinters, et elle le fut, en tout cas pour le maillot vert Mads Pedersen. Mais en amont du sprint, deux frayeurs secouèrent les suiveurs torturés par la canicule au-delà de la ligne. Dans l’ordre, une image de Roglic à l’attaque sur le plat puis, arrêté sur le côté, avec la roue arrière à plat, Evenepoel. Le Slovène a-t-il attaqué le Belge quand il a appris dans l’oreillette l’incident mécanique ? Le Brabançon a-t-il feint une crevaison (sans rire, certains polémiquaient sur le sujet à l’arrivée !) au moment où Roglic était parti dans un petit groupe à cinq ? La polémique n’avait pas lieu d’exister dès lors que les images prouvèrent la crevaison du maillot rouge. « J’ai crevé à 2,5 kilomètres de l’arrivée. Puis j’ai entendu que Roglic avait attaqué.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs