Accueil Guerre en Ukraine

Un accident nucléaire à Zaporijia pourrait avoir des conséquences en Belgique

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) tire la sonnette d’alarme sur la situation dans et autour de la plus grande centrale d’Europe, occupée par les Russes mais exploitée par les Ukrainiens.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

En cas de dommages au cœur du réacteur, « il y aura des conséquences non seulement pour l’Ukraine, mais aussi, clairement, des conséquences au-delà des frontières », a prévenu mercredi Oleg Korikov, directeur ad intérim de l’Agence ukrainienne de la sécurité nucléaire.

Dès le 6 mars, au tout début de l’invasion, l’armée russe a pris le contrôle de la plus grande centrale d’Europe comptant six réacteurs nucléaires d’une puissance de 1.000 mégawatts chacun et qui peut produire jusqu’à 20 % de l’électricité du pays. Le site où travaillent encore quelque 9.000 personnes de l’opérateur public ukrainien Energoatom subit régulièrement des bombardements dont Kiev et Moscou se rejettent la responsabilité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 7 septembre 2022, 23:11

    Si la Russie occasionne par sa présence le désastre nucléaire d'une centrale ... ce ne devra plus être considéré comme "accident" ... mais un usage délibéré de l'atome contre les pays qui seraient touchés par la radioactivité et des mesures stratégiques immédiates devraient suivre...

  • Posté par David Questiaux, mercredi 7 septembre 2022, 20:20

    Mais quel titre de merde. Juste pour dire qu’il serait préférable de rentrer les vaches des fois que le vent viendrait directement d’est. Quel journal de bas niveau. On se met au niveau des abrutis, comme à l’école.

  • Posté par LAURENT Christian, mercredi 7 septembre 2022, 22:37

    Quel commentaire de merde! Si le Soir ne vous plait pas, ne le lisez plus, et ne polluez plus le débat en permanence. Les abrutis ne sont pas toujours ceux que l'on croit!

  • Posté par Martin Roland, mercredi 7 septembre 2022, 21:08

    Tant que le vent radioactif se dirige vers Sochi, je suis content ... LOL

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs