Accueil Économie Mobilité

Ryanair suspend ses avions à Brussels Airport mais pas ses vols

Officiellement, ce sont les taxes (fédérales) et l’augmentation des charges aéroportuaires (en discussion) qui ont décidé Ryanair de ne plus baser deux avions et leurs équipages à Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Les charges (incompréhensibles) et les taxes (idiotes), voilà ce qui aurait, avant tout, décidé Ryanair de ne plus baser deux avions à l’aéroport de Bruxelles pour la saison d’hiver 2022. Il ne s’agit pas d’abandonner le public et la part de marché de l’aéroport national belge, Ryanair continuera à assurer douze destinations au départ/arrivée de Bruxelles (sur 19). Mais cela se fera avec des avions et des équipages qui viendront d’autres aéroports.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs