Accueil Opinions Chroniques

Un cabinet de guerre?

Pas de schisme communautaire pour cette rentrée, mais un alignement des unes de journaux, des ouvertures des JT et des déclarations et combats politiques sur la grande peur de la crise de l’énergie.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 6 min

La rentrée politique en Flandre ? La même que chez les francophones : énergie, factures, pauvreté, crise… Avec une interrogation identique : mais qu’attendent le gouvernement/les gouvernements pour agir ? Les opinions des éditorialistes du nord et du sud sont aussi alignées sur un constat et une demande : ce n’est pas facile, les solutions ne tombent pas du ciel mais il faut passer à l’action et regrouper les forces. Des solutions et des propositions d’action émergent mais elles retombent toujours à ce stade sur le besoin d’union et la nécessité d’en finir avec les querelles partisanes. Car une double menace plane, de plus en plus forte – cela aussi on le dit en néerlandais comme en français : l’appauvrissement et la colère des gens avec des citoyens et des entreprises eux aussi sur la même longueur d’ondes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Lousberg Claude, jeudi 8 septembre 2022, 11:18

    @ Mme Delvaux. Inutile de rajouter de l'huile sur le feux. Vous faites état des affrontements entre deux hommes politiques et vous faites référence aux propos de J.P Hansen. Ce dernier, comme vous le rapportez très justement, considère que certains profits ne sont pas légitimes. Vous concluez ensuite :" Et donc, il faut agir, par une contribution ou une taxe, ou un autre moyen, peu importe". Les propositions faites par J.P. Hansen sont un peu plus subtiles. L'erreur qu'il pointe du doigt c'est d'avoir placé l'énergie comme tout le reste dans les mains du marché : "tout au marché". Les solutions proposées par J.P. Hansen sont différentes pour le gaz et l'électricité. Ici on ne peut plus dire "peu importe". Il convient d'adopter une analyse plus fine. C'est ce que fait J.P. Hansen !

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 8 septembre 2022, 11:15

    Le manque de maturité tant chez les politiques que chez certains commentateurs obsédés les uns et les autres par leur narcissisme pathologique est absolument consternant...

  • Posté par Adolphe BoniZeur, president du Waalse Belang, jeudi 8 septembre 2022, 9:17

    La Delvaux oublie les surprofits de la presse dont le Soir, seul secteur avec un taux zéro de TVA, cadeau fiscal du Fils DeCroo à la presse de propagande.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs