Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: l’ex-conseiller de Donald Trump, Steve Bannon, va être inculpé de fraude

L’ancien conseiller de Donald Trump, Steve Bannon, doit se présenter jeudi devant la justice new-yorkaise pour y être inculpé de fraude dans une affaire de détournement présumé de fonds pour la construction d’un mur entre les Etats-Unis et le Mexique.

Temps de lecture: 2 min

Steve Bannon, 68 ans, figure du populisme de droite aux Etats-Unis, était en route mercredi soir vers New York pour se rendre jeudi à 9h (15h heure belge) au bureau du procureur pour le district de Manhattan, Alvin Bragg, et y être pénalement poursuivi, a indiqué à la télévision CNBC son avocat Robert Costello.

La chaîne a ainsi confirmé une première information révélée mardi soir par le Washington Post affirmant sur la foi de sources proches du dossier que l’ancienne éminence grise du président Trump (2016-2021) allait se rendre aux autorités judiciaires locales de l’Etat de New York pour y être inculpée de fraude financière.

Les services du procureur de Manhattan n’ont pas donné suite aux sollicitations de l’AFP.

Gracié en 2021 par Donald Trump

Aucune précision n’a été donnée à la presse américaine quant au contenu des poursuites, mais le Washington Post, CNBC et la chaîne CNN affirment qu’il s’agit de la même affaire qui avait valu en 2020 à M. Bannon une première inculpation pour fraude financière par la justice fédérale des Etats-Unis.

L’ex-conseiller de la Maison Blanche avait même été arrêté en août 2020, accusé avec trois autres protagonistes d’avoir escroqué et détourné une partie des 25 millions de dollars de fonds de donateurs pour construire un mur entre les Etats-Unis et le Mexique. Une promesse de campagne de Donald Trump élu en 2016.

Mais Steve Bannon n’a jamais été jugé par un tribunal car il a été gracié par le président républicain Trump le 19 janvier 2021, un jour avant de quitter la Maison Blanche pour la laisser au démocrate Joe Biden.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Bartet Guy, jeudi 8 septembre 2022, 17:43

    S'il avait été gracié par DT pour la même accusation, peut-il être rejugé ? Autrement dit, n'a-t-il pas toutes les chances d'y échapper ?

  • Posté par massacry olivier, jeudi 8 septembre 2022, 17:21

    C'est adolphe qui est déçu !

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 8 septembre 2022, 11:06

    C'est le même Steve Bannon avec qui notre Mischaël Modrikanen national à voulu s'associer pour son parti populiste, sans succès, et qui avait clamer lors d'un Meeting de Marion Maréchal-Le Pen "n'aillez pas peur de vous faire traiter de raciste". Un type charmant, en somme...

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une