Accueil Culture Livres

Miranda Cowley Heller: «A 50 ans, pour les femmes, c’est une nouvelle vie»

A 60 ans, Miranda Cowley Heller nous offre son premier roman. « La mémoire de l’eau » est une merveille d’écriture et d’observation des émotions complexes qui lient et délient les gens qui s’aiment.

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 5 min

La mémoire de l’eau, Miranda Cowley Heller, traduit de l’anglais (E-U) par Karine Lalechère, Presses de la Cité, 528 p., 23€, ebook 15,99€

Ellie a 50 ans. Elle passe une soirée en famille. Avec son mari Peter, ses trois enfants, sa mère Wallace. Plus un couple d’amis, Jonas et Gina, et leurs deux enfants. Dans la maison familiale de Cape Cod, qu’on appelle le Paper Palace, le palais de papier, tant les cloisons sont minces, et où ils passent tous les étés. Une soirée dont Ellie se souviendra. Ellie et Jonas se sont éclipsés quelques minutes pour faire l’amour. Ils se connaissent depuis l’enfance et jamais ils n’avaient cédé à leur inclination réciproque. Et là…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs