Accueil Médias

Plus d’émissions, moins de films? La RTBF en plein dilemme

L’idée de supprimer la distinction entre les œuvres de stock et celles de flux dans le futur contrat de gestion de la RTBF est sur la table. Elle hérisse les créateurs de films et de séries indépendants, qui redoutent de voir leur part du gâteau diminuer. A moins quel a solution ne soit d’augmenter la taille du gâteau ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

Plus simple, on ne fait pas. D’un côté, les émissions, les magazines, les jeux comme The Voice, le Septante-et-Un, L’amour est dans le pré, les journaux télévisés, Les Ambassadeurs, Investigation. Dans le jargon, du « flux ». De l’autre, les films, séries, documentaires. Dans le jargon, du « stock », susceptible de pouvoir être rediffusé, sans connexion immédiate à une date de diffusion, avec une durée de vite plus longue, en théorie. C’est, schématiquement, la différence entre La grande vadrouille et le 215e numéro de Affaire conclue.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Leman Bernard, samedi 10 septembre 2022, 11:53

    Si déjà la RTBF pouvait n'avoir qu'un seul centre de production....cela ferait des économies substantielles.....le partage entre Bruxelles, Namur, Liège, Charleroi et Mons datant d'une autre époque de placement et de défense du territoire politique.... ensuite.....quand on sait que toute sous-traitance extérieure multiplie le budget de production par deux ou trois par rapport à sa production en interne.....il y a de quoi se marrer quand les dirigeants ( les politiques surtout ) de la RTBF font juste l'inverse de la VRT alors que celle-ci produit à nouveau en interne en voyant à quel point la sous-traitance est une mer..... Soit...comme d'hab, la tête dans le sable et droit vers le mur.....

  • Posté par VAN HOOSTE Christian, jeudi 8 septembre 2022, 18:51

    Effectivement, moins de conneries !

  • Posté par Durieux Alain, jeudi 8 septembre 2022, 18:50

    Et surtout moins de jeux télévisés copiés-collés venant des chaines Françaises. Si la F1 et le moto gp pouvaient disparaître cela serait bien également.

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs