Accueil Monde Europe

Boris Johnson réagit au décès de la reine Elizabeth II: «Le jour le plus triste de notre pays»

L’ancien Premier ministre britannique Boris Johnson a exprimé un « un profond sentiment personnel de perte ».

Temps de lecture: 2 min

Le décès de la reine Elizabeth II jeudi, à l’âge de 96 ans, au château de Balmoral en Écosse marque « le jour le plus triste » du Royaume-Uni, a réagi l’ex-Premier ministre britannique Boris Johnson, soulignant « un profond sentiment personnel de perte » pour chacun et chacune de ses concitoyens, « bien plus intense, sans doute, que ce à quoi nous nous attendions ».

La souveraine britannique, qui a fêté en février ses 70 ans de règne, « semblait si éternelle et merveilleuse que je crains que nous en étions arrivés à croire, comme des enfants, qu’elle continuerait, encore et encore », a écrit M. Johnson.

« Les vagues de chagrin déferlent sur le monde depuis Balmoral – où nos pensées accompagnent la famille royale – et s’écrasent loin des frontières de ce pays, comme à travers les nations du Commonwealth qu’elle chérissait tellement et dont elle était aimée en retour ».

« C’est seulement lorsque nous sommes confrontés à la réalité de la perte que nous comprenons réellement ce que nous avons perdu », a poursuivi l’ex-Premier ministre britannique. « C’est maintenant que nous saisissons combien elle comptait pour nous, combien elle a œuvré pour nous, combien elle nous a aimés », a-t-il poursuivi, soulignant la « profonde sagesse » d’Elizabeth II et son « infatigable bien que discret sens du devoir ».

Jeudi soir, « des millions de personnes ont suspendu leur geste » à l’annonce du décès de la reine Elizabeth II, « pour penser à la lumière étincelante qui s’est finalement éteinte », a déclaré Boris Johnson.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une