Accueil Opinions Chroniques

La chronique de Marius Gilbert: la gestion de la crise du coronavirus, plus jamais ça?

Il serait impensable que nos gouvernants n’aient pas déjà préparé un plan d’action afin que nous puissions faire face efficacement et sereinement à un éventuel rebond de l’épidémie de covid... ou à l’apparition d’un nouveau virus.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 6 min

Là, au premier rang, un homme d’une cinquantaine d’années, le premier à lever la main pour demander la parole :

– Mr Gilbert, à quoi est-ce qu’on peut s’attendre ? Est-ce que cela va recommencer ?

Nous sommes dans une petite ville wallonne vers la fin du printemps, je viens de terminer mon exposé. L’accueil a été chaleureux, un texte d’introduction assez subtil et une présentation ironique de la place des experts à l’avant-plan médiatique. Le public est plus clairsemé que d’habitude, mais nous sommes vendredi soir. Il fait magnifique, la Belgique revit et l’appel du barbecue a dû en décourager certains. Et puis, tout le monde en a un peu marre du covid. Mais l’homme a l’expression un peu tremblante. Je le mets sur le compte de la nervosité et m’apprête à répondre, mais il enchaîne. Cette fois, la voix chancelle, s’étrangle, il est pris par l’émotion :

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par O'Lokoom Cook, dimanche 11 septembre 2022, 23:21

    A lire le titre, je pensais qu’on parlait d’ecolo… Plus jamais ça !

  • Posté par Vanhaelen Christine, dimanche 11 septembre 2022, 14:32

    Quoiqu'il arrive, M. Gilbert, la population n'acceptera plus les conditions inhumaines imposées lors du premier confinement - ne plus voir ses plus proches, notamment. Je les ai respectées, mais à quel coût - humain et de santé psychologique !

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 12 septembre 2022, 16:44

    Opinion sauce Ernotte. Militant antivax qui est assez con pour raconter n'importe quoi avec un aplomb qui force l'admiration.

  • Posté par Ernotte Sébastien, lundi 12 septembre 2022, 15:08

    Exactement, maintenant qu on sait que le confinement a fait d énormes dégâts chez les jeune et n a pas eu d impact sur la pandémie, je crois que plus personne n osera en parler. Idem pour le CST de la honte. Idem pour les injections a l aveugle d un produit tout nouveau qui ne réduit pas le risque de transmission, pour une maladie qui ne touche gravement que mes75+, hors exceptions. Oui mais ça reduit le risque de formes graves. Ah oui? Allez voir les chiffres dans les bulletins épidémiologiques hebdomadaires de sciensano. Vous pouvez lire dans la plupart des tableaux sur la réduction du risque : non detectable. Y compris pour les décès. Par contre, la dernière étude d Israel le montre une fois de plus, l immunité post infection est bien meilleure. C est d ailleurs l avantage principal du vaccin covid, il permet une bonne protection post infection lol.

  • Posté par massacry olivier, dimanche 11 septembre 2022, 12:36

    Oui nous devons nous préparer pour mieux faire face, mais une des leçons du covid n'est-il pas l'importance de l'aération, solution mis en évidence à l'époque par M Gilbert lui-même, et là pas un mot, le " plan" semble abandonné face aux nouveaux problèmes. Alors voila cet abandon si rapide, est-ce vraiment là un signe encourageant de préparation???

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs