Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: piétonnisation d’une partie de la rue du Bailli, une enquête publique est ouverte

La rue du Bailli pourrait devenir partiellement piétonne, suite à une demande de la Stib. Une enquête publique est ouverte jusqu’au 6 octobre.

Temps de lecture: 1 min

La Stib souhaite entamer des travaux d’élargissement des trottoirs et des mises aux normes PMR des arrêts « Bailli », sur le tronçon de la rue du Bailli, entre l’avenue Louise et la rue de Livourne. La Stib dénonce le fait que cette partie de la chaussée soit un point noir de la mobilité bruxelloise et entrave la circulation des trams 81 et des bus 54, rapporte BX1.

L’objectif de ce chantier serait, outre la rénovation des voies de tram, de faciliter la circulation des transports publics en interdisant le trafic automobile de transit sur le tronçon entre l’avenue Louise et la rue de Livourne. Il serait donc uniquement utilisé par les trams, bus, cyclistes et piétons.

La Ville de Bruxelles et la commune d’Ixelles ont déjà donné leur feu vert, a indiqué la société de transports bruxelloise.

La demande de permis, qui a été déposée en juin dernier, est maintenant à l’enquête publique depuis ce mercredi 7 septembre jusqu’au 6 octobre prochain. En cas d’avis positif de la commission de concertation et de l’octroi du permis, la Stib espère pouvoir entamer le chantier fin 2023. Les travaux devraient durer 6 mois.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, dimanche 11 septembre 2022, 15:14

    La STIB est est là pour véhiculer les voyageurs et non pas pour faire des plans de rue ! A chacun sont métier et les vaches seront bien gardées !!!

  • Posté par lambert viviane, samedi 10 septembre 2022, 20:54

    Ixelles ne sera bientôt plus qu'un piétonnier.

  • Posté par lambert viviane, samedi 10 septembre 2022, 20:54

    Ixelles ne sera bientôt plus qu'un piétonnier.

  • Posté par Moriaux Raymond, samedi 10 septembre 2022, 7:55

    Les Ecolo ont une manière bien à eux de soigner l'obésité : on serre la ceinture. Ce qui compte, c'est l'ombre de la silhouette projetée sur le mur. Tiens, ça me rappelle une caverne ...

  • Posté par De Kegel André, vendredi 9 septembre 2022, 21:05

    La dictature écolo en marche.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo