Accueil Belgique Politique

100 km/h maximum sur l’autoroute, 30 en agglomération: la Wallonie s'attaque aux vitesses sur route

La Wallonie doit économiser l’énergie et réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Le nouveau Plan climat-énergie proposé par le ministre du Climat contient des mesures concrètes qui secouent certains tabous.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Crise énergétique, crise climatique, deux faces d’une même médaille. Alors que partout on cherche à réduire les factures énergétiques des particuliers et des entreprises, la Wallonie garde le cap de ses objectifs climatiques. Réduire les émissions de gaz à effet de serre, c’est, il est vrai, réduire drastiquement la consommation d’énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz fossile…) et produire davantage à partir de sources renouvelables. Une pierre deux coups donc. L’objectif wallon : diminuer de 55 % les émissions de gaz à effet de serre régionales en 2030 par rapport à 1990.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

94 Commentaires

  • Posté par deghelt Rudi, mercredi 14 septembre 2022, 10:37

    Qu'on le vire ce donneur de leçon. Ainsi que tous les Ecolos.

  • Posté par HERMAN Romuald, lundi 12 septembre 2022, 15:12

    50 citoyens-bobos (sur 11 millions de Belges) qui n'ont que ça à foutre pendant que des centaines de milliers d'autres travaillent et n'ont pas le temps d'aller formuler des propositions... Belle démocratie... Comme d'habitude quoi...

  • Posté par Pillois Martine, dimanche 11 septembre 2022, 5:59

    L'Europe a imposé la cabine avancée pour les camions (gain d'espace). Chaque camion est devenu un mur poussé à 90 km/Hr. Economie de carburant en réintroduisant la cabine reculée et en imposant un Cx acceptable, 25 %. Trop simple ?

  • Posté par Bricourt Noela, samedi 10 septembre 2022, 20:13

    Si comme le précise LLB les "passoires énergétiques" ne pourront plus ultérieurement, être vendues ou mises en location sans rénovations subséquentes permettant d'atteindre le label A, une crise du logement va évidemment en découler car un grand nombre de propriétaires n'auront pas satisfait à cette obligation. Quant à leurs héritiers ils vont se retrouver avec des maisons sans aucune valeur. Les droits de succession seront réduits vu la faible évaluation du bien. Cela concernera évidemment les personnes qui n'auront pas les budgets pour faire face aux rénovations imposées.

  • Posté par Bodart Anne, dimanche 11 septembre 2022, 10:23

    en Flandre j'ai un ami qui à été obligé de ré isoler sa maison avant de la vendre (50000 euros de travaux) alors que le nouveau propriétaire l'a rasé..La plupart du temps un acheteur fait d'immense travaux après l'achat rendant la remise à niveaux avant la vente en partie inutile..la planification réglementation contrainte d'un état peu compétant (pléonasme) n'a JAMAIS fonctionné et à toujours amené des effets secondaires pires que les maux qu'il voulait combattre.L'idéologie multipliée par l'incompétence est une catastrophe pour l'humanité

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs