Accueil Belgique

22 mars 2016: la guerre en temps de paix

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 11 min

Les trois énormes bagages sont rassemblés au milieu de la pièce. A côté de 15 kg de TATP « prêt à l’emploi » en surplus. Les trois hommes n’ont pas dormi de la nuit. Najim Laachraoui glisse une nouvelle carte SIM dans un téléphone et appelle une compagnie de taxi. Il voudrait un véhicule pour transporter trois voyageurs et d’imposants bagages entre le 4 rue Max-Roos et l’aéroport de Bruxelles-National. A quel nom ? « Sera ». Comme le nom qui figure sur sa fausse carte d’identité : David Olive Sera.

Au pied de l’immeuble, l’un des trois hommes se débarrasse de tout le matériel informatique dans une poubelle. Les mystérieux voyageurs insistent pour charger eux-mêmes les bagages dans le taxi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs