Accueil Société

Les grands-parents préfèrent-ils leurs petits-enfants à leurs enfants?

« Je n’avais pas droit à cela, moi. » Beaucoup de parents constatent le lien privilégié de leurs aînés avec leurs enfants, suspectant même parfois des sentiments plus forts. Le psychologue Stéphane Adam parle plutôt d’une relation apaisée, débarrassée de son rôle éducatif et portée par l’instant présent.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 5 min

C’est simple, je ne reconnais plus mon papa », lance Emilie, 28 ans et maman de la petite Sarah, 8 mois. « Il a toujours été très pudique et peu démonstratif dans ses contacts avec moi. Et avec ma fille, c’est tout l’inverse. Elle est la prunelle de ses yeux et il ne se prive pas de lui dire à coups de “Je t’aime” et de “Ma petite chérie” à chaque fois qu’elle est dans la pièce. Bien sûr, cela me rend heureuse de les voir ainsi fusionnels et complices, mais je ne peux pas m’empêcher d’être un peu jalouse. Je n’ai pas eu cela petite et aujourd’hui, quand j’entre dans la maison avec Sarah, c’est à peine s’il me voit et me dit bonjour. C’est ma belle-mère qui est obligée de le rappeler à l’ordre. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs