Accueil Flandre

Vingt kilos de cocaïne retrouvés chez la mère du président du Conseil flamand de la Jeunesse

Amir Bachrouri, le président du Conseil flamand de la Jeunesse clame son innocence et assure sa « pleine coopération » à l’enquête.

Temps de lecture: 3 min

Lors d’une perquisition au domicile parental d’Amir Bachrouri (19 ans), le président du Conseil flamand de la Jeunesse, les détectives ont trouvé de la cocaïne et du cannabis. Bachrouri a été arrêté, mais a été relâché après avoir été interrogé. Il nie avoir quoi que ce soit à voir avec la drogue.

Mardi, des enquêteurs de la police anversoise ont perquisitionné le domicile parental d’Amir Bachrouri à Borgerhout. Lors de la perquisition de la maison, les détectives ont trouvé près de 20 kilos de cocaïne et une réserve de cannabis. Bachrouri a été interrogé par la police, ainsi que sa mère et sa sœur, mineure. Ils ont catégoriquement nié avoir quoi que ce soit à voir avec la drogue. La drogue se trouverait dans un sac laissé par un tiers, sans qu’il sache qu’il s’agissait de drogue.

La drogue « a été cachée chez elle (sa mère, NDLR.) à notre insu par un tiers qui avait libre accès à la résidence. Nous sommes choqués et bouleversés par cet abus de confiance », déclare M. Bachrouri. Lui, sa mère et sa sœur ont été autorisés à rentrer chez eux après avoir été interrogés.

« Nous avons toute confiance dans la suite de l’enquête judiciaire et nous apporterons notre pleine coopération. Depuis mardi soir, notre famille vit dans le flou et nous traversons une période très difficile. Nous espérons sincèrement que la personne responsable recevra la sanction appropriée », a déclaré M. Bachrouri dans le communiqué.

Comme il n’est pas encore certain que les trois personnes aient eu un lien avec la drogue trouvée, la police et le ministère public leur ont accordé le bénéfice du doute pour l’instant. L’enquête se poursuit.

Amir Bachrouri a été élu nouveau président du Conseil flamand de la jeunesse en 2021 et a été le plus jeune président jamais élu de cet organe consultatif du gouvernement flamand.

Le ministre de la Jeunesse maintient sa confiance en Bachrouri

Le ministre flamand de la Jeunesse Benjamin Dalle (CD&V) dit n’avoir aucune raison de douter de l’innocence d’Amir Bachrouri. Le président du Conseil flamand de la jeunesse est cité dans une enquête sur la drogue, mais il maintient son innocence. Dalle maintient donc sa confiance dans le Conseil flamand de la jeunesse et son président.

Dans une réaction, le ministre Dalle dit avoir pris note des rapports et des déclarations de M. Bachrouri. « Il y indique qu’il n’est pas impliqué dans les faits et qu’il coopère pleinement avec l’enquête. Aujourd’hui, je n’ai aucune raison de douter de son innocence. Je maintiens ma confiance dans le Conseil flamand de la jeunesse et son président », a déclaré M. Dalle.

« Il appartient maintenant à la police et aux tribunaux d’approfondir l’enquête sur les faits. Il est clair que la drogue n’a pas sa place dans notre société et surtout chez nos jeunes », a-t-il ajouté.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Vdrme Marc, jeudi 15 septembre 2022, 11:44

    Et pour quelle perquisition ?

  • Posté par D Marc, dimanche 11 septembre 2022, 9:04

    A qui donne-ton libre accès à son domicile? Pas à un inconnu ...

  • Posté par D L, samedi 10 septembre 2022, 16:36

    Comme disait Virenque à l'insu de son plein gré.

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , samedi 10 septembre 2022, 9:33

    Pour d autres moins connu, les choses se seraient passé autrement...

  • Posté par Jean Luc, vendredi 9 septembre 2022, 22:53

    "La drogue « a été cachée chez (sa mère) à notre insu par un tiers qui avait libre accès à la résidence." --- Dis-moi qui tu fréquentes, et je te dirai si tu es..

Plus de commentaires

Aussi en Flandre

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo