Accueil Belgique Politique

Crise énergétique: le fédéral peaufine un nouveau paquet de mesures de soutien

La formule du quota d’énergie à bas prix gagne du terrain, le fédéral espère aboutir la semaine prochaine. Du chômage temporaire et un moratoire sur les faillites sont également sur la table.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La Vivaldi reste à pied d’œuvre : comment soulager les ménages en allégeant leur facture énergétique ? Même si les projets de décisions européennes sont plutôt rassurants, le gouvernement fédéral planche sur une façon belgo-belge d’opérer utilement, quoi qu’il en soit. Alexander De Croo (Open VLD) et ses vice-Premiers se sont retrouvés vendredi en kern (comité ministériel restreint), puis en conseil des ministres. Les travaux se poursuivent en intercabinets. Alexander De Croo veut conclure dans les prochains jours. Les partenaires se retrouveront mercredi prochain en kern à nouveau, cette fois pour conclure, explique-t-on au sein de la coalition.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Fontesse Philippe, vendredi 9 septembre 2022, 22:40

    Quand les politiciens vont ils se décider pour que les fournisseurs d'énergie ne fassent payer leurs clients suivant le prix du moyen de production et non vis à vis du gaz qui ne produit pas grand chose d'électricité. Et de faire en sorte que ces mêmes producteurs ne changent leur fusil d'épaule en favorisant les centrales au gaz. Quand on voit le nombre de production alternative : éolien, photovoltaïque des particuliers ou des champs, nucléaire, hydraulique.

  • Posté par Monsieur Alain, vendredi 9 septembre 2022, 19:28

    Au fur et à mesure des explications de plus en plus détaillées sur le mode de fixation des prix de l'énergie à l'usage de la population, il appert que - via les lois du marchés mises en place il y a vingt ans - les profits actuels engrangés par les sociétés actives dans l'énergie sont provoquées par la guerre déclenchée par Poutine ainsi que par notre réponse commune laquelle espère préserver nos valeurs. Il n'est donc pas excessif de qualifier ces profits de "profits issus de la guerre" et de "taxer" les bénéficiaires de "profiteurs de guerre".

Aussi en Politique

Budget: la Vivaldi cherche 3,4 milliards d’euros

Les travaux budgétaires débutent ce vendredi. Les partenaires de la Vivaldi opèrent au départ sur la base d’une feuille de route, défendue par le Premier ministre, évaluant la correction de la trajectoire budgétaire à 3,4 milliards d’euros.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs