Accueil Monde Europe

Retour vers No Future: comment le spleen britannique pourrait ressusciter le punk

Le Brexit, l’inflation record et maintenant… la Reine. Le Royaume-Uni n’a pas connu une telle crise depuis la fin des années 70 et la mouvance anti-Thatcher. L’arrivée de son clone, Liz Truss, déclenchera-t-elle une nouvelle vague punk ? Voici pourquoi c’est une bonne nouvelle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 7 min

Quand Maggie Thatcher accède au pouvoir en 1979, dans un pays instable, rongé par l’inflation, la grogne sociale et les crises en tout genre (les mineurs, les Malouines, l’Irlande, le pétrole, la Russie…), il se passe quelque chose de nouveau. La vague de haine qu’elle génère presque immédiatement fédère le monde culturel britannique et lui offre l’une des périodes les plus fécondes de son histoire. Jusqu’en 1990, la mouvance anti-Thatcher va rallier des géants et géantes du rock, du métal, de la pop et du folk comme les Sex Pistols, The Clash, Elvis Costello, Billy Bragg, Paul Weller, The Communards, Madness, Prefab Sprout, Lloyd Cole ou The Smiths.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par lambert viviane, dimanche 11 septembre 2022, 18:59

    Ni nostalgie, ni envie de revivre ce no future qui a démobilisé les générations et surtout cultivé un épouvantable individualisme. Par contre, une solidarité sans faille et surtout des media ou réseaux vigilants : la nouvelle première ministre part d'une toute autre situation. Pas question de rendre l'Europe responsable et de lui dire : I want my money back ou encore There Is NO Alternative! Il y a eu le Brexit et la livre Sterling a bien dévissé. Et puis le Londonistan, les velléités d'indépendance de l'Ecosse.... On est vraiment très loin de Miss Maggie et c'est très bien.

  • Posté par Le Maigat Damien, dimanche 11 septembre 2022, 17:23

    Ah, un petit retour du punk ! Ca, ça ne serait vraiment pas pour me déplaire ; un vrai vent de fraicheur. Pour autant, même si ça ferait du bien, ça ne changerait pas non plus grand-chose. Le système est tellement fort pour récupérer et faire du business avec tout. Ce qu’il a d’ailleurs déjà fait avec le punk. Quand j’ai demandé à mes neveux/nièces pourquoi ils portaient l’Union Jack sur leurs sacs, ils ont été incapables de me répondre. Pour eux, c’était juste à la mode. Et quand je leur ai expliqué que c’était un détournement de l’iconographie punk, j’ai cru que je leur parlais en Mandarin.

  • Posté par Nemo Schmidt, vendredi 9 septembre 2022, 23:21

    Woaw ! Merci Julie pour ce souffle , cet air frais qui nous distancie de la névrose médiatique qui va tourner en boucle pendant les dix prochains jours. Ils ne s'en rendent même plus compte ! ( les médias). Oui les 70 ans de règne de EII ont aussi été 70 ans de grandes souffrances , de dégradations socio-économiques , de violences pour un nombre certains de citoyens UK . Un règne qui est passé volontairement à coté de possibles inouïs de progrès sociétaux et de libertés. Quel gâchis , et c'est pas fini !

  • Posté par massacry olivier, samedi 10 septembre 2022, 11:13

    Peut-être, mais citer les Smith en oubliant " the Queen is dead " moi j'appelle ça un manque de culture !Tout comme ne pas souligner que le grand héritier contestataire DIY est le rap, non pas commerciale, mais celui oui de la rue, Mia avec son " Papers Plane" ( reprenant au passage un gimmick des Clash) en est un exemple ! C'est aussi oublier Radiohead, pas vraiment complaisant envers le " système". Alors oui cet article est rafraichissant, mais quel gâchis comme analyse ! On le croirait écrit par un vieux bommer nostalgique de Radio 21

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs