Accueil La Une Belgique

Wallonie: PS et MR rejettent la réduction de la vitesse sur les routes

La proposition figure dans le plan Climat-Energie du ministre Philippe Henry. Paul Magnette et Georges-Louis Bouchez sont contre.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Vendredi, Philippe Henry (Ecolo), le ministre wallon du Climat et de l’Energie, présentait les contours du plan Climat-Energie qui doit permettre à la Wallonie d’atteindre ses objectifs en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Dimanche sur RTL-TVI, Paul Magnette et Georges-Louis Bouchez, respectivement présidents du PS et du MR, ont fait part de leur étonnement : ils n’ont pas apprécié la sortie dans les médias du ministre alors que ce plan n’a pas fait l’objet d’un accord au sein de la coaltion PS-MR-Ecolo. Un refrain maintes fois entendu à Namur…

Le plan de Philippe Henry contient des mesures spectaculaires qui devraient faire réagir, prévoyait Le Soir en fin de semaine. Ce dimanche, la polémique a surtout porté sur la diminution des vitesses sur les routes, dont 100 km/h plutôt que 120 sur les autoroutes. Une fois n’est pas coutume, Magnette et Bouchez ont dézingué cette mesure à l’unisson.

« Je ne suis pas pour les méthodes punitives. Je ne crois pas que c’est en sanctionnant les gens qu’on va les convaincre de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique », a commenté le premier. Un avis partagé par le second qui a réglé la question en une formule : « Il s’agit d’une pièce à casser et elle sera cassée ! » Une autre mesure, la limitation de la croissance de l’activité des deux aéroports wallons, a également suscité les critiques des représentants des deux partis partenaires d’Ecolo au gouvernement wallon.

Invité à s’exprimer dans la foulée, Philippe Henry a tempéré : « Les propositions que j’ai formulées forment un tout équilibré. Il est possible de faire évoluer les curseurs. On peut donc discuter de tout, mais au bout du compte, il faudra conserver l’ambition de rencontrer les objectifs climatiques. »

Quant à savoir pourquoi il s’est exprimé devant les journalistes sans attendre le feu vert du gouvernement, le ministre du Climat a parlé de « transparence » à l’égard d’un débat qui doit être très largement public, selon lui.

À lire aussi 100 km/h maximum sur l’autoroute, 30 en agglomération: la Wallonie s'attaque aux vitesses sur route

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

31 Commentaires

  • Posté par eric biltiau, dimanche 11 septembre 2022, 21:39

    Le Pr Damien Ersnt a très bien expliqué à RTL à 13H00 l'absurdité du plan Henry. Plutôt que de faire des propositions qui pénalisent bêtement les citoyens, qu'il se renseigne auprès d'experts AVANT de proposer des absurdités par dogmatisme.

  • Posté par ONCKELINX DANIEL, lundi 12 septembre 2022, 13:00

    Damien Ernst nous a aussi dit que les déchets nucléaires étaient réutilisables. Je pose

  • Posté par De Kegel André, dimanche 11 septembre 2022, 19:22

    La dictature écolo est en marche. Ils veulent la fin de la Belgique prospère et malheureusement ils sont en passe d'y arriver. Bel exemple: Bruxelles, région auparavant prospère mais phagocytée par les écolos est devenue une région d'assistés. Et cela malgré la présence d'une multitude d'institutions officielles. Les personnes qui y travaillent ont commencé à fuir Bruxelles. De nombreuses grandes sociétés également. Le Brabant wallon ou flamand ou d'une manière générale la Wallonie et la Flandre offrent bien plus que Bruxelles. La cause de tout cela: la politique dogmatique et dictatoriale des écolos. BELGES REAGISSEZ ET VITE.

  • Posté par massacry olivier, dimanche 11 septembre 2022, 20:04

    Propagande de Kegel: agiter le spectre de la faillite, dénoncer un coupable, appeler à voter ( de préférence extrême droite). < Bruxelles: le taux de chômage connaît une baisse continue depuis un an>, tiens là pas un mot !

  • Posté par Mauer Marc, dimanche 11 septembre 2022, 19:36

    Je roule 80000 km par an, et je pense que je ne rencontre pas 10% du temps des conditions me permettant de rouler au delà de 100km/h ! Et même lorsque c’est possible, il y a invariablement un embouteillage à l’arrivée qui viendra pondérer la vitesse moyenne. Je ne suis donc pas opposé à la mesure.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une