Accueil Culture

Léo Delibes, «Lakmé» ****

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Lakmé, une jeune brahmane hindoue, est amoureuse d’un Anglais, Gerald, que son père Nithakanta veut faire assassiner. Réfugiée en forêt, Lakmé sanctifie le corps de son amant et se suicide. L’opéra est l’image même du genre exotique, fêté au XIXe siècle et aujourd’hui décrié par les extrémistes du mouvement woke. Aucun relent de colonialisme dans cette histoire intemporelle qui oppose le fanatisme religieux et l’amour sincère des humains. La partition est un recueil de mélodies superbes, à commencer par le célèbre air des clochettes. Opéra d’allure essentiellement française, il peut se féliciter d’être servi à Liège par une distribution 100 % francophone qui confronte le ténor français Philippe Talbot à nos compatriotes Jodie Devos et Lionel Lhote.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs