Accueil Sports

Yannick Carrasco, beaucoup de bruit pour rien

Le médian de l’Atlético fut assez loin du niveau de jeu atteint cette saison. Alors que tout le monde se régalait à l’idée de le voir aligné d’entrée de jeu contre l’Irlande (3-0), il n’a convaincu personne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Pour Yannick Carrasco, le match contre l’Irlande ne constituera certainement pas un bon souvenir. Non seulement, le médian de l’Atlético a raté son match, bourré d’approximations, de déchets techniques mais également de dézonages incompris, mais il a également récolté un gros tampon sur la cheville. Lui qui a râlé toute la semaine après avoir dû se contenter du banc face à l’Italie et avoir créé une mini-polémique à cause d’un post sur son compte Facebook, il n’a pas du tout répondu aux attentes placées en lui. Il n’a réussi qu’un dribble (sur cinq tentés), n’a gagné que deux duels (sur 10) et n’a tenté que deux centres (qui n’ont pas abouti). Son seul éclat restera finalement son but annulé !

À l’issue du match, il a directement filé au bus, sans un regard pour la presse, comme il l’avait déjà fait contre l’Italie. Or, quand on réclame à cor et à cri un statut, on a intérêt à l’assumer, ce qu’il n’a fait ni sur le terrain, ni en zone d’interview.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Michel-Julien Renette, mercredi 22 juin 2016, 12:28

    D'ascendance espagnole, son ego le freine dans ses déplacements, son élocution, n'en parlons pas, il vaut mieux.

Aussi en Sports

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs