Accueil Guerre en Ukraine

Un ministre ukrainien détaille la nouvelle stratégie militaire face à la Russie

Pour le ministre ukrainien de la Défense Oleksii Reznikov, la guerre en Ukraine est entrée dans sa troisième étape.

Temps de lecture: 2 min

La guerre en Ukraine est entrée dans sa « troisième étape », et les actuels succès militaires ukrainiens auront un effet « boule de neige » jusqu’à la défaite de l’armée russe, a affirmé le ministre ukrainien de la Défense Oleksii Reznikov dans un entretien au Monde lundi.

« La campagne de contre-offensive est la troisième étape », a déclaré M. Reznikov alors que les forces de Kiev avancent rapidement dans les parties orientales et méridionale du pays et affirment avoir repris 3.000 km carrés du territoire depuis début septembre.

« La première étape dans la guerre visait à dissuader les Russes. La deuxième a consisté à établir un équilibre entre eux et nous sur le front, à stabiliser le front, et à tester leurs capacités de résilience », a décrit le ministre.

« Notre état-major a conçu un plan en fonction de l’armement que nous avons reçu de nos partenaires ; nous avons commencé en utilisant les systèmes d’artillerie mobile Himars pour couper les lignes de soutien logistique de l’ennemi, détruire ses dépôts de carburant, de munitions, etc. C’est cette troisième étape de la guerre qui a commencé dans le Sud et dans le Nord, dans les districts de Kherson et de Kharkiv », explique-t-il.

Interrogé sur la possibilité d’une guerre longue, M. Reznikiv se refuse à faire des prédictions, mais assure : « ça va être comme une boule de neige, elle va commencer à rouler, rouler, rouler, et elle va devenir de plus en plus grosse, de plus en plus grosse… Et on va voir la deuxième armée du monde battre en retraite ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Caver Jean, lundi 12 septembre 2022, 21:21

    Tiens, où sont les trolls russes ? Eux aussi montrenbt leur dos et courent ?

  • Posté par Martin Roland, lundi 12 septembre 2022, 14:04

    A l’instant : des unités russes défendant Kherson ont demandé à négocier leur reddition. La ville est coupée des ses axes d’approvisionnement et les concentrations de troupes du tsarévitch terroriste subissent depuis plusieurs jours des bombardements en règle et ultraprécis. Le gros de l’Armée ukrainienne a atteint ce lundi les faubourgs de la ville.

  • Posté par Van Obberghen Paul, lundi 12 septembre 2022, 13:25

    "Et on va voir la deuxième armée du monde battre en retraite" I's'la pète un peu le Ministre de La Défense. Mais bon, on peut le comprendre. Dans tous les cas, ça m'étonnerait que ça soit aussi facile qu'il l'annonce. Poutine ne va pas rentrer chez lui, tout simplement. Il va employer des moyens de plus en plus destructeurs, qui ne comptent pas sur des troupes aux sols, de toutes évidences peu ou pas motivées de mourrir pour lui, comme possiblement des armes nucléaires tactiques.

  • Posté par Esquenet Alexandre, lundi 12 septembre 2022, 17:09

    @Liliane, il est bien taré et utilisera la bombe s'il reste en place en encore trop longtemps.

  • Posté par collin liliane, lundi 12 septembre 2022, 13:37

    La Russie n'utilisera jamais d'armes nucléaires tactiques. Poutine n'est pas taré au point d'ignorer l'intervention américaine qui suivrait.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une