Accueil Sports Cyclisme Route

Plus mûr, Remco Evenepoel a policé son image

L’impatience de la jeunesse. Ou la fougue de celle-ci, c’est selon. Elle a parfois du bon dans la recherche permanente du plus haut niveau, mais elle peut aussi ternir un discours, une image, voire une période de carrière. À tort ou à raison.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Remco Evenepoel en a fait les frais quand il est passé, en 2019, chez les professionnels. Son talent protéiforme était déjà dessiné pour briller dans le peloton international, sans passer par la case « Espoirs ». Toujours sûr de sa force et de la puissance de son coup de pédale, le gamin de Schepdaal n’était jamais avare en déclarations fortes, affichant sans cesse ses velléités, ses envies. Une spontanéité qui allait peut-être à contre-courant de la sempiternelle prudence belgo-belge et qui ne plaisait sans doute pas à une franche des observateurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs