Accueil Opinions Débats et idées

Notre salut passe-t-il par la décroissance?

Face à l’épuisement des ressources et à la crise climatique, faut-il en finir avec la « société de la croissance » ?

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 1 min

Une croissance infinie est-elle possible dans un monde fini ? La réponse est négative pour une large frange du mouvement écologiste – et au-delà –, qui met en avant les ravages environnementaux et climatiques provoqués par la course effrénée au PIB (Produit intérieur brut), l’indicateur le plus utilisé pour mesurer la variation positive de la production de biens et de services.

D’un autre côté, en l’état actuel des choses, la croissance est nécessaire pour créer de l’emploi, comme les recettes basées sur l’activité économique sont indispensables au financement des services publics, des soins de santé, etc.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , lundi 26 septembre 2022, 9:39

    Une croissance infinie est-elle possible dans un monde fini ? La réponse est négative pour une large frange du mouvement écologiste... c est pas un constat écolo c est un consensus rationnel, scientifique, mathématique... un consensus !!! Ce qu on fait de ce constat peut prêter à discussion. Pour le reste escrolo et décroissance = pauvreté son des slogans pour décérébrés.

  • Posté par Ernotte Sébastien, lundi 26 septembre 2022, 20:20

    En effet. Voici l interview très intéressante de Thimotee Parique pour la sortie de son livre "ralentir ou périr " https://www.blast-info.fr/emissions/2022/ralentir-ou-perir-a-quoi-ressemblerait-une-societe-post-croissance-NOXDw8qMT2W0BMFLE2nvdQ

  • Posté par ONCKELINX DANIEL, lundi 26 septembre 2022, 15:48

    Vous avez raison. Une des premières fois où ce constat est fait c'est au Club de Rome' le rapport. Meadows le consacre. Les écologistes dont René Dumont adhèrent à cette thèse et ce sont eux qui vont, majoritairement, défendre l'idée. Trop souvent on accuse les partisans de la "décroissance" de vouloir nous faire revivre comme au passé. En fait les écologistes défendent une autre croissance tournée vers l'avenir. Vendre plus de voitures pour restés coincés dans les embouteillages c'est une croissance. Ce qui est surprenant c'est croissance soit pour certains synonyme de plus de bien-être . C'est faux.

  • Posté par Van Haesendonck Eric, dimanche 18 septembre 2022, 9:59

    La décroissance n'est pas une solution car elle est synonyme de pauvreté. Essayons plutôt d'éliminer le gaspillage et de mieux tirer parti du progrès technologique. Combien de tonnes de CO2 le télétravail à-il épargné ? Ma TV à dix ans et consome 100w, or un modèle similaire acheté aujourd'hui n'en consome que 60, soit une économie de 40%. Il est beaucoup plus facile de demander aux gens d'acheter une nouvelle TV que de leur demander de la regarder 40% moins longtemps.

  • Posté par Naeije Robert, mercredi 14 septembre 2022, 10:46

    Décroissance =pauvreté. Demandons aux citoyens les moins nantis s'ils en sont demandeurs.

Plus de commentaires

Aussi en Débats et idées

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs