Accueil Culture

Arcade Fire dans la tourmente

Le groupe de Win Butler, accusé d’agressions sexuelles, était à Anvers lundi soir.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

C’est finalement le groupe haïtien vétéran Boukman Eksperyans qui a ouvert, lundi soir au Sportpaleis pas entièrement rempli, pour le groupe montréalais codirigé par l’Américain Win Butler et son épouse haïtienne Régine Chassagne. Et non pas Feist comme initialement prévu sur toute cette nouvelle tournée « WE ». La chanteuse canadienne a jeté l’éponge juste avant la première européenne en raison des accusations d’agression sexuelle et de comportement inapproprié lancées par quatre fans à l’encontre de Win Butler pour des faits remontant entre 2015 et 2020. L’intéressé a confirmé avoir eu ces relations extraconjugales mais qu’elles étaient consenties. Régine, son épouse et mère de leur fils né en 2013, a pour sa part toujours apporté son soutien à l’accusé... jusqu’ici présumé innocent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs