Accueil Économie Mobilité

Code de la route: tout ce qui change dès le 1er octobre

Dès le 1er octobre, de nouvelles règles feront leur entrée dans le code de la route. Nouveau panneau, fin de l’interdiction du « cruise control », changement aux passages à niveau… Voici le tour d’horizon de ce qui va changer.

Temps de lecture: 3 min

Un nouveau panneau va faire son apparition a annoncé Georges Gilkinet, ministre fédéral de la Mobilité. Il offrira « plus de flexibilité dans l’organisation du stationnement. Il sera notamment utile aux abords des écoles », explique l’écologiste dans les colonnes de Sudinfo.

Concrètement, ce panneau indiquera que seuls les vélos pourront se stationner dans cette zone entre 7h30 et 18h, et les automobilistes pourront l’occuper en soirée et la nuit. « Il y a d’autres possibilités. On offre de la flexibilité aux gestionnaires de voiries », a précisé le ministre. Les automobilistes qui se stationneraient dans cette zone hors de la plage horaire devront s’acquitter d’une amende de 58 euros (infraction du 1er degré).

Les speeds pedelecs (des vélos électriques pouvant atteindre les 45 km/h) pourront circuler sur les trottoirs partagés le long des routes limitées à 50 km/h. Ils étaient déjà autorisés sur les Ravels et les chemins de halage équipés d’un panneau « cyclo P ». Par ailleurs, ils devront emprunter la piste sur les routes à plus de 50 km/h. L’idée est de se rapprocher de la législation des vélos traditionnels.

Deux nouvelles catégories de vélos

Toujours concernant les vélos, deux nouvelles catégories vont faire leur entrée dans le code de la route : le « vélomobile », un vélo muni d’un carénage et le « vélo couché ». « On prévoit que sur les routes à max 50 km/h, ils peuvent choisir de rouler sur la chaussée même lorsqu’il y a une piste cyclable. Le but c’est d’être mieux visible car ce sont des vélos très bas. Les automobilistes ont parfois du mal à détecter et cela peut surprendre aux carrefours », explique le ministre écologiste.

Les vélos pourront également arborer une signalisation latérale jaune ou orange. Elle était jusqu’ici interdite, à part les feux réglementaires avant et arrière.

Fin de l’interdiction du « cruise control »

Le panneau interdisant le « cruise control » (régulateur de vitesse) est abrogé dès le 1er octobre. Introduit il y a une quinzaine d’années, il est aujourd’hui contre-productif car les régulateurs sont plus intelligents et détectent mieux le trafic.

Les véhicules électriques garés sur une place munie d’une borne de recharge publique seront obligés d’être connectés à la borne afin de favoriser les rotations. Une amende de 58 euros devra être payée en cas d’infraction.

Pour réduire les accidents aux passages à niveau, un marquage en damier sera introduit. « Les véhicules ne pourront pas s’y engager s’ils risquent d’être bloqués par la circulation », prévient le ministre écologiste.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 14 septembre 2022, 14:51

    Faudrait d'abord expliquer aux cyclistes les BASES essentielles de la "circulation" : 1) les PRIORITÉS (de droite; dépassement; etc..) ; 2) les FEUX ; 3) RESPECT des Usagers faibles, genre PIÉTONS . Voilà, commençons déjà par ça .

  • Posté par eric biltiau, mardi 13 septembre 2022, 16:06

    Si c'est un écolo qui propose ça, ça ne peut qu'être bénéfique pour...??? MDR

  • Posté par Leman Bernard, mardi 13 septembre 2022, 12:09

    Et donc....toujours pas de permis théorique obligatoire pour une grand partie de ceux qui empruntent les chaussées roulantes tous les jours.... ni de numéro minéralogique ( sur un gilet jaune de port obligatoire par mesure de sécurité et de justesse par rapport aux conducteurs ) afin d'être verbalisé ou flashé comme les autres utilisateurs à quatre roues ou plus.... ben non....cela nuit à l'attractivité des moyens "alternatifs" du dogme Ecolo-GoodNoMove-SauvonsLaPlanète etc.....

  • Posté par Luypaert Maxime, mardi 13 septembre 2022, 11:03

    C'est juste effrayant ! Je plains sincèrement les nouveaux candidats au permis de conduire et les verbalisants. Regardez le contrôle technique : il y a déjà eu tellement d'ajouts dans les contrôles que beaucoup de vérifications ne sont plus opérées. De plus, je n'ai jamais vu un cycliste "allongé " emprunter une piste cyclable. Elles sont en tellement mauvais état que les cyclistes "debout" répugnent à les emprunter.

  • Posté par Chalet Alain, mardi 13 septembre 2022, 10:57

    Toujours rien pour responsabiliser les 2 roues (y compris les motos), dont les conducteurs font n'importe quoi: pour eux, seuls les autres doivent respecter le code de la route.

Plus de commentaires

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb