Accueil Opinions Chroniques

«Comme on nous parle»: De la fuite dans les idées

Le XXIe siècle, ère des communications ? Mon œil ! On ne s’est jamais aussi mal compris. Doit-on vraiment écouter les gens qui nous racontent leur vie ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

C’est le nouveau petit barman de la buvette du club qui, après deux jours de tournoi, tape sur Google : « Comment faire semblant d’écouter ? » Il a déjà tout compris : qu’un barman, en vrai, c’est un psy. Mais si le patron lui a bien montré comment servir des bières, il a oublié de lui apprendre à gérer la vie des gens.

Or, pardon, mais la vie des gens, en ce moment, c’est moins Martine fait des crêpes que Martine est en dépression, Martine a un covid long ou Martine ne sait pas comment elle va se chauffer cet hiver. Et encore, là, il trouverait de quoi répondre : il y a du suspense, de l’émotion, une tension dramatique, c’est pas si mal comme sujet de conversation. Non, le pire, explique le gamin, « ce sont ceux qui te parlent de leurs enfants, de politique ou de trucs inintéressants ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs