Accueil Monde Europe

Nouvelle mort suspecte parmi les proches de Poutine: un oligarque russe «tombe» d’un bateau

La mort du directeur de la Société de développement de l’Extrême-Orient et de l’Arctique vient s’ajouter à la longue liste de dirigeants du secteur énergétiques russes à décéder de manière mystérieuse.

Temps de lecture: 2 min

Ce n’est pas la première fois que le cercle restreint du président russe perd mystérieusement l’un de ses membres. Ainsi que nous le rapporte Het Laatste Nieuws, un proche de Vladimir Poutine est mort de manière suspecte après être tombé de son propre bateau. Ivan Pechorin, 39 ans, était l’homme de confiance du dignitaire russe pour le développement de l’Arctique.

Son corps a été retrouvé lundi après deux jours de recherches à quelque 160 kilomètres de Vladivostok, une ville de l’extrême est de la Russie, sur la mer du Japon, selon le site d’information local VL.ru.

La Société russe de développement de l’Extrême-Orient et de l’Arctique, est un projet dirigé par Vladimir Poutine visant à développer les ressources énergétiques et minières de l’est du pays en réponse aux sanctions internationales contre la Russie. Selon le journal russeKomsomolskaïa Pravda, Pechorin était chargé de la modernisation de l’aviation et du développement des ressources.

Nos confrères d’Het Laatste Nieuws rappellent qu’il serait le deuxième cadre supérieur de cette société à mourir de façon inattendue. Ainsi, l’ancien directeur général Igor Nosov serait décédé d’une attaque, en février dernier.

Et la liste des décès suspects autour du président russe ne cesse de s’allonger. Au début du mois, les médias locaux ont fait état de la mort de Ravil Maganov, président du conseil d’administration du géant pétrolier russe Lukoil. L’homme de 67 ans serait tombé d’une fenêtre d’un hôpital de Moscou. Six mois plus tôt, la compagnie pétrolière avait critiqué l’invasion de l’Ukraine par la Russie, rapporte Het Laatste Nieuws.

On compte au moins huit autres oligarques liés à l’industrie énergétique russe morts dans des circonstances troubles cette année.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Giefvan Agathe, mercredi 14 septembre 2022, 12:34

    Cet article ne dit strictement rien de concret, juste des allusions et l'application du mot "mystérieux" sans dire pourquoi. Même pas une simple comparaison statistique sur un échantillon indépendant. Propagande de guerre, indigne du Soir.

  • Posté par Mauer Marc, mercredi 14 septembre 2022, 14:00

    Merci de nous fournir l’échantillon dont tu parles ! C’est grotesque vu le nombre de personnes disparues parmi les oligarques depuis quelques mois, et la défense prête plus à rire qu’autre chose !

  • Posté par Van Ryn Charles-axel , mercredi 14 septembre 2022, 13:19

    Bon sang mais c'est bien sûr ! Le Soir, ce torchon, se livrant à de la "propagande de guerre" anti russe, quelle honte ! C'est vrai tout de même : Ravil Maganov (Lukoil), il avait quand même bien le droit de se jeter du 6ème, non ? Et Youri Voronov (Gazprom), retrouvé dans sa piscine avec une balle dans la tête, il avait pas le droit de se suicider dans cette piscine ? Et Alexander Sobbotin (Lukoil), retrouvé mort empoisonné au venin de crapaud, chacun son choix de suicide quand même. Et Vladislav Avayev (Gazprombank) tué par balle ainsi que sa femme et ses enfants, ben quoi rien de spécial. Un suicide, c'est tout. Et Sergey Protosenya (Novalek) , pendu dans son jardin en Espagne. In suicide je vous dis. Et Alexander Tulyakov (Gazprom), pendu dans son garage. Et alors ? Suicide. Et Mikhail Watford (Gazprom), également pendu dans son garage au Royaume-Uni. Tous ces braves gens en avaient simplement marre de vivre, pourquoi toujours voir le mal partout ? Surtout de la part de la star des tsars ?? Le fait qu'ils étaient tous des oligarques critiques du pouvoir et de l'opération très spéciale, ce n'est qu'un pur hasard...

  • Posté par Martin Roland, mercredi 14 septembre 2022, 10:43

    Pour les oligarques et autres "proches" du gangster terroriste, c'est déjà l'automne depuis le mois d'avril. Mouarf.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une