Accueil Médias

La Cour de justice de l’Union européenne condamne Google à une amende monstre de 4,125 milliards d’euros

L’Union européenne lui avait infligé cette amende en 2018 pour avoir abusé de la position dominante de son système d’exploitation Android.

Temps de lecture: 3 min

La Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) a confirmé « dans une large mesure la décision de la Commission selon laquelle Google a imposé des restrictions illégales aux fabricants d’appareils mobiles Android et aux opérateurs de réseaux mobiles, afin de consolider la position dominante de son moteur de recherche », indique-t-elle mercredi.

« Afin de mieux tenir compte de la gravité et de la durée de l’infraction, le tribunal estime toutefois approprié d’infliger à Google une amende d’un montant de 4,125 milliards d’euros au terme d’un raisonnement qui diffère sur certains points de celui de la Commission », précise-t-elle dans un communiqué.

Le géant technologique américain avait saisi la justice européenne contre l’amende record de 4,34 milliards d’euros que lui avait infligée la Commission en 2018 pour abus de position dominante via son système d’exploitation Android.

La Commission européenne avait notamment accusé le groupe californien d’exiger des fabricants qu’ils pré-installent l’application Google Search (source majeure de ses recettes) et son navigateur (Chrome) comme condition à l’octroi de la licence pour sa boutique d’applications en ligne (Play Store).

La Commission l’avait également accusé d’avoir payé certains grands fabricants et certains grands opérateurs de réseaux mobiles pour qu’ils pré-installent en exclusivité l’application Google Search sur leurs appareils. Enfin, elle avait accusé Google d’avoir empêché les fabricants souhaitant pré-installer les applications Google de vendre ne serait-ce qu’un seul appareil mobile intelligent fonctionnant sur d’autres versions d’Android non approuvées par Google.

À lire aussi Une nouvelle amende salée pend au nez de Google

La CJUE reconnaît la violation « des droits de la défense »

Ce mercredi, la CJUE a largement confirmé la position de la Commission, estimant toutefois que cette dernière « a violé les droits de la défense de Google » en le privant « d’une chance de mieux assurer sa défense en développant ses arguments lors d’une audition ».

Par ailleurs, appelé à procéder à une appréciation autonome du montant de l’amende, le tribunal européen juge « qu’il convient de réformer la décision attaquée, en considérant que le montant de l’amende à infliger à Google pour l’infraction commise est de 4,125 milliards d’euros. »

Pour la justice, il est en effet « approprié de tenir compte de l’évolution dans le temps des différents aspects de l’infraction et de la complémentarité des pratiques en cause pour apprécier l’incidence des effets d’éviction valablement constatés par la Commission. »

Il s’agit d’un arrêt rendu en première instance et susceptible d’appel.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par S E, mercredi 14 septembre 2022, 20:51

    L'UE a besoin de pognon pour continuer leur train de vie de nouvelle noblesse. Faut pomper où ils peuvent.

  • Posté par massacry olivier, mercredi 14 septembre 2022, 12:51

    L'UE toujours aussi inutile? Démission?

  • Posté par Sergeant Philippe, mercredi 14 septembre 2022, 11:06

    Il s’agit d’un arrêt rendu en première instance et susceptible d’appel. Traduisez : c'est pas demain que Google va passer à la caisse !

Aussi en Médias

Info « Le Soir » Limitation de la pub sur Auvio, parité hommes-femmes dans les JT en 2027... ce qui est sur la table pour le futur contrat de gestion de la RTBF

Limitation de la pub sur Auvio et suppression de celle-ci autour des articles de presse écrite, augmentation des moyens pour la production indépendante, parité homme-femme dans les JT en 2027… Le projet de contrat de gestion de la RTBF est en cours de négociation au sein du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag