Accueil Guerre en Ukraine

Vladimir Poutine mis sous pression face à l’Ukraine mais aussi aux faucons de Moscou

Les récentes avancées militaires de l’armée ukrainienne ont bousculé les certitudes de la propagande au service du chef du Kremlin, contraint à reprendre l’initiative.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Au lendemain des succès de l’armée de Kiev, Vladimir Poutine se retrouve dans la situation qu’il déteste le plus : décider sous pression. Le chef du Kremlin, qui n’aime pas agir en réaction aux initiatives adverses, en politique intérieure comme sur la scène mondiale, est pourtant aujourd’hui obligé de repartir de l’avant. Car il est bousculé sur tous les fronts. Militaire, avec les soudaines avancées ukrainiennes. Et politique, avec une double opposition, inédite en près d’un quart de siècle au pouvoir : ces victoires ennemies encouragent à la fois les petits cercles de protestation libérale qui essaient de profiter de l’occasion pour fédérer les diverses sources de mécontentement et demander la démission du président, mais surtout les faucons qui lui reprochaient déjà d’être trop faible et exigent désormais encore plus de radicalisation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 20 septembre 2022, 0:22

    Avec la mise en difficulté de la stratégie Poutinienne; tant sur le terrain Ukrainien qu'à l'International (absence de soutien au sommet OCS de Samarcande) + critiques virulentes en Russie ... nous voyons de plus en plus les trolls Poutiniens rétropédaler; comme le kollabo (et TRAITRE) VANLOO ici bas. Hier ils vantaient la toute puissance du Tsar Russe et la faiblesse de l'Otan ... et aujourd'hui c'est exactement l'inverse ! Même son de cloche sur "Russia One" !! Mdr.

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 23 septembre 2022, 20:33

    Eh! Bien je répète puisque tu n'es qu'un pauvre troll mononeuronal : >>> Yaka à aller t'engager, troll Vanloo ... puisque Poutine recrute 300.000 soldats pour sa boucherie; plutôt que d'inciter tes kamarades vers le casse-pipe alors que tu restes planqué derrière ton klavier ! >>> Gros Lâche !

  • Posté par Vanloo , vendredi 23 septembre 2022, 18:38

    Eh, l'hystérique tu pourrais rester polit, c'est vrai que tu te répètes (radotes) de plus en plus. A court de vrai arguments ? c'est triste

  • Posté par Vanloo , lundi 19 septembre 2022, 19:10

    Aux hystériques russophobes de ce forum, et après 6 mois de guerre, ou l'armée russe n'a pas spécialement brillé dans ses performances guerrières et c'est un euphémisme : quel danger représente vraiment la pauvre Russie (à peine 140 millions d'habitants et PIB similaire à celui de l'Espagne) pour l'Europe ??? A part son armement nucléaire ! La Pologne et les pays Baltes feraient bien de se calmer, d'arrêter de pétroler et de gueuler comme des gorets qu'on égorgent Le différentiel militaire entre la Russie et l' OTAN est gigantesque Dépenses militaires des USA en 2022, 813 milliards de dollars + celui des autres pays de l' OTAN Dépenses militaires Russes en 2022, 65 milliards de dollars Pour les effectifs militaires le rapport des forces est le même Selon certains David est plus dangereux que Goliath

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 23 septembre 2022, 12:51

    Yaka à aller t'engager, troll Vanloo ... puisque Poutine recrute 300.000 soldats pour sa boucherie; plutôt que d'inciter tes kamarades vers le casse-pipe alors que tu restes planqué derrière ton klavier ! >>> Gros Lâche !

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs