Accueil Immo

Résultats en baisse au premier semestre 2022 pour Immobel

Le développeur coté en bourse ne répétera pas son exceptionnelle année 2021. Mais, dit-on chez Immobel, cette baisse marquée était annoncée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste en charge du Soir Immo Temps de lecture: 3 min

Immobel a communiqué ses résultats pour le premier semestre 2022. Ils sont en baisse, mais pour le plus grand développeur coté en bourse du pays, ce n’est pas une surprise. La baisse était attendue (l’année 2021 avait été la deuxième meilleure année). Les revenus et le bénéfice net s’élèvent respectivement à 130,8 millions d’euros (contre 183,8 au premier semestre 2021, -28,8 %) et 9,1 millions (contre 29,9 millions, -69,4 %).

Chez Immobel, on explique cette baisse par plusieurs facteurs. Primo, les retards accusés dans l’obtention des permis résidentiels au cours des dernières années. Secundo, les retards enregistrés dans le lancement de certains nouveaux projets en raison des conditions macroéconomiques actuelles. Tertio, le ralentissement de la demande d’immobilier résidentiel dû à la hausse des taux d’intérêt et aux turbulences macroéconomiques, dont une inflation élevée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs