Accueil Monde Proche-Orient

Quand Charles Michel flatte le sulfureux MBS

Le président du Conseil européen s’est rendu à Djeddah ce 13 septembre. Il y a notamment vu le fameux prince héritier Mohamed Ben Salmane, maître d’œuvre de la répression en Arabie saoudite. La « realpolitik » dans toute sa splendeur. Billet d’humeur.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Il y a comme ça des choses qu’on doit faire et dont on n’est pas toujours spécialement fier. Il faut bien assurer, non ? Et assumer, d’ailleurs. Si c’est pour le bien commun… Tout porte à croire que la visite que Charles Michel, président du Conseil européen, vient d’effectuer à Djeddah, en Arabie saoudite, s’apparente à cette catégorie.

En effet, le Belge représente une Union européenne qui tente plus que jamais – et comme bien d’autres puissances – d’amadouer les pétromonarchies en ces temps difficiles. Les réserves de pétrole et de gaz de la péninsule Arabo-Persique valent bien quelques courbettes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

31 Commentaires

  • Posté par Otte Gérard, vendredi 23 septembre 2022, 1:25

    Ursula ne regrette certainement pas son absence , vu aussi le nombre de fauteuils réduits à 2.

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 22 septembre 2022, 14:40

    Charles Michel ne "flatte pas MBS" ou ses femmes-à-voiles ... mais son hydrocarbure !! Basta !

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 23 septembre 2022, 20:37

    Vaut mieux faire commerce avec un pays qui ne va pas utiliser votre argent pour vous envoyer des ogives nucléaires sur la gueule ! Pas facile a comprendre pour les trolls !

  • Posté par Vanloo , vendredi 23 septembre 2022, 18:40

    C'est vrai que pour vous MBS est un ange à côté de Poutine. On a ses bon fils de pute et les autres, finalement rien ne change

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 20 septembre 2022, 0:31

    Avec la mise en difficulté de la stratégie Poutinienne; tant sur le terrain Ukrainien qu'à l'International (absence de soutien au sommet OCS de Samarcande) + critiques virulentes en Russie ... nous voyons de plus en plus les trolls Poutiniens rétropédaler; comme le kollabo (et TRAITRE) VANLOO ici bas. Hier ils vantaient la toute puissance du Tsar Russe et la faiblesse de l'Otan ... et aujourd'hui c'est exactement l'inverse ! Même son de cloche sur "Russia One" !! Mdr.

Plus de commentaires

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs