Accueil Guerre en Ukraine

Zelensky dans la région de Kharkiv, quasiment reconquise: «Nous n’avançons que dans une direction, vers la victoire»

L’armée ukrainienne a fait des grandes avancées dans la région de Kharkiv, aujourd’hui libérée de l’occupation russe dans sa « quasi-totalité ». Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’y est rendu et y a promis « la victoire ».

Temps de lecture: 2 min

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est rendu mercredi dans la région de Kharkiv libérée de l’occupation dans sa « quasi-totalité » et y a promis « la victoire », au moment où sa ville natale de Kryvyï Rig était menacée d’inondations après une frappe russe sur des infrastructures hydrauliques.

Le chef adjoint de l’administration présidentielle Kyrylo Tymochenko, a assuré que la situation est « sous contrôle ». Le chef de l’administration militaire de la ville, Oleksandr Vilkul, a néanmoins demandé aux résidents d’un certain nombre de rues « d’évacuer », par précaution. M. Zelensky a quant à lui dénoncé une « tentative d’inonder Kryvyï Rig ». La frappe n’a pas fait de victimes, selon le gouverneur de la région, Valentin Reznitchenko.

Quelques heures auparavant, M. Zelensky s’était rendu à Izioum pour son premier déplacement dans la région de Kharkiv depuis que cette zone du nord-est a été presque entièrement reconquise aux Russes ces quinze derniers jours. Cité de quelque 50.000 habitants avant la guerre, Izioum avait fait l’objet de combats meurtriers au printemps avant d’être prise par l’armée russe, qui en a fait un nœud stratégique de ravitaillement.

« Nous n’avançons que dans une direction, en avant, vers la victoire », a écrit à cette occasion sur Telegram M. Zelensky, tout en soulignant les importantes destructions subies par Izioum. En soirée, dans son adresse quotidienne, il a souligné que « la quasi-totalité de la région de Kharkiv est libérée », avec la prise de « 400 localités » aux troupes russes, ce qui signifie un retour à « une vie normale et sûre » pour « les 150.000 Ukrainiens qui sont restés sur ce territoire ».

Avant son allocution, le président avait par ailleurs subi un accident de voiture à Kiev, lorsqu’« une automobile est entrée en collision » avec son véhicule, selon son porte-parole. « Le président a été examiné par un médecin, aucune blessure grave n’a été détectée », a précisé Serguiï Nikiforov dans un communiqué publié sur Facebook dans la nuit de mercredi à jeudi, tandis que le chauffeur de l’automobile a, lui, « été transféré dans une ambulance ».

 

À lire aussi Ukraine: la voiture du président Zelensky percutée par un automobiliste

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une