Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Felice Mazzù après le partage entre Anderlecht et le Steaua Bucarest: «Ça fait partie du processus de guérison»

L’entraîneur des Mauves souhaitait rester positif à l’égard de son groupe et a pu observer une bonne base pour la suite du travail.

Temps de lecture: 2 min

Felice Mazzù était un entraîneur relativement satisfait, jeudi soir, à l’heure de l’analyse du partage arraché à Bucarest dans des circonstances difficiles. « Nous avons été présents dans les duels », se félicitait-il. « Nous avons concédé quelques occasions au Steaua, mais il y avait la place pour gagner ce match. Les joueurs sont déçus. Mais après le revers de Westerlo, on prend quand même un point. Cela fait partie du processus de guérison. »

« Nous avons eu des situations vers l’avant et nous avons mieux gardé le ballon », poursuivait encore l’entraîneur anderlechtois. « Je regrette par contre notre dernier geste devant le rectangle adverse. Ce n’est pas un manque de qualité mais plutôt de confiance. Je veux rester positif avec le groupe car il ne lâche rien malgré le contexte difficile. »

Mazzù avait choisi d’adapter son système tactique dans la capitale roumaine. « Le plan de jeu était de garder le 3-5-2 et de se reconvertir en un quatre arrière ou en quatre milieux de terrain pour fermer les double flancs du Steaua et pour ne pas défendre trop bas. Se repositionner en deux lignes de quatre a plutôt bien fonctionné. J’avais demandé de muscler notre jeu dans tous les secteurs, que ce soient les jeunes ou les anciens. Arnstad a précisément apporté cet impact et davantage d’agressivité. Tout n’était pas parfait mais je retiens du positif. Avec cette organisation, nous disposons d’une bonne base pour reconstruire avant d’être complètement guéris. »

Jan Vertonghen : « Il nous manque l’audace et la confiance »

« En général, quand vous ne perdez pas en coupe d’Europe, c’est que vous avez plutôt bien fait votre travail », analysait Jan Vertonghen jeudi soir à Bucarest. « Mais je ne suis pas complètement satisfait car j’ai le sentiment que nous avions la meilleure équipe. Notre jeu n’était pas le plus brillant mais nous avons eu les occasions pour l’emporter. Il nous a manqué l’audace et la confiance. Nous retournions trop systématiquement vers l’arrière au lieu de chercher la solution devant. La façon dont Yari Verschaeren est monté dit tout. Lui, il a osé. Si tout le monde dans le groupe pouvait s’inspirer de lui, ce serait vraiment une bonne chose. Si nous retrouvons la confiance et l’audace, il n’y aura pas beaucoup d’équipes plus fortes que la nôtre en championnat. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lietard Rudy, vendredi 16 septembre 2022, 6:10

    Et dire que l'on montre cela à la télé à la place l'Union, honteux.

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb