Accueil Opinions Éditos

Culte musulman: le conflit ne règle pas les problèmes

Une réforme du régime des cultes et de leur financement ne doit pas être taboue.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Le ministre en charge des cultes Vincent Van Quickenborne a frappé fort en privant l’Exécutif des musulmans de sa reconnaissance par l’Etat. L’organe représentatif du culte musulman et interlocuteur officiel du ministre de la Justice instruit et transmet les dossiers de reconnaissance des mosquées, organise les cours de religion islamique, désigne et forme les Imams. Un « bureau » devrait veiller à la continuité de ces tâches mais dans un contexte très difficile en l’absence d’interlocuteurs et alors que les subsides sont gelés depuis 2021.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, dimanche 18 septembre 2022, 0:19

    Si c’est l’intention de la Flandre, elle a bien raison.

  • Posté par Usual Suspect, vendredi 16 septembre 2022, 13:06

    Béatrice Delvaux, il n'y a pas de dialogue possible avec ces fanatiques religieux aux croyances et rites d'un autre millénaire, incompatibles avec notre civilisation occidentale progressiste qui a (presque) réussi à sortir de plusieurs siècle d'obscurantismes. Ces abrutis superstitieux et crétins soumis n'obéissant qu'à leur loi islamique ne s'intégreront jamais dans notre société. Et vous, Mme Delvaux, en censurant les commentaires de l'article https://www.lesoir.be/465513/article/2022-09-15/lexecutif-des-musulmans-prive-de-sa-reconnaissance#comment-477197 , vous faites partie de ces collabos inconscients du danger à un retour vers ces obscurantismes que souhaitent les musulmans. Leur but final n'est autre que de faire disparaître notre civilisation, de NOUS faire disparaître, vous y compris.

  • Posté par eric biltiau, vendredi 16 septembre 2022, 23:01

    Très bon commentaire

  • Posté par collin liliane, vendredi 16 septembre 2022, 10:44

    L'islam, un grave problème pour lequel il n'existe aucune bonne solution.

  • Posté par D Marc, vendredi 16 septembre 2022, 8:37

    La reconnaissance de l'Exécutif des musulmans est un imbroglio sans solution. Les djihadistes d'une part et les défenseurs d'une religion d'amour d'autre part, se revendiquent tous deux d'une même religion (musulmane) et d'un même texte fondateur (le coran). Nous sommes évidemment du côté des défenseurs de la paix, mais ce n'est qu'une partie des musulmans ...

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs