Accueil Belgique Politique

Crise énergétique: le gouvernement annonce de nouvelles mesures de soutien

Ce vendredi, le gouvernement a tranché et a conclu un accord concernant un nouveau train d’aides aux ménages et aux entreprises pour faire face à la crise énergétique inédite.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Il fallait agir, soulager les ménages, réduire la facture d’énergie, le gouvernement fédéral opère ce vendredi, après sept heures en kern ou comité ministériel restreint. Résultat ? On aide la classe moyenne, de façon ciblée. Qui, exactement ?

Celles et ceux qui bénéficient du tarif social sont décomptés. Pour celles et ceux qui affichent un revenu supérieur à 3.000 euros net pour un isolé, 5.000 euros pour un couple, l’aide octroyée sera récupérée partiellement après leur déclaration fiscale.

Entre les deux donc, tous auront droit à un volume de gaz à prix fixe et réduit (pour 5000 kilowatts), cela correspondra à un gain de 135 euros par mois, une sorte de ristourne sur leur facture.

Le mécanisme sera mis en œuvre pour les mois de novembre et décembre. On verra ensuite, notamment en fonction du rendement de l’opération visant les surprofits à l’échelle européenne.

Même chose pour l’électricité, et un volume de 1.500 kilowatts garantis ; ici, le gain est de 61 euros par mois.

Total, donc : un gain global, si l’on cumule gaz et électricité, de près de 200 euros.

Le chèque mazout passera de 225 euros à 300 euros. Il est prolongé jusqu’à mars 2023. Ceux qui ont déjà reçu les 225 euros recevront la différence ; ceux qui n’ont pas encore introduit la demande recevront 300 euros.

Les petites et moyennes entreprises ne sont pas oubliées, elles pourront bénéficier d’une baisse des accises sur le gaz, pour un volume de 50.000 mégawatts/heure et de 1.000 mégawatts-heure pour ce qui concerne l’électricité.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par deghelt Rudi, samedi 17 septembre 2022, 10:26

    mdrrrr, quelle bande d'incapables, de looser. Ils seront à la limite de non assistance à personne en danger. Je propose de diminuer leur salaires de 75% ( et je trouve ca très généreux ) pour fautes professionnelles .

  • Posté par deghelt Rudi, samedi 17 septembre 2022, 10:26

    mdrrrr, quelle bande d'incapables, de looser. Ils seront à la limite de non assistance à personne en danger. Je propose de diminuer leur salaires de 75% ( et je trouve ca très généreux ) pour fautes professionnelles .

  • Posté par de la Tour Sasha , vendredi 16 septembre 2022, 23:24

    Une fois de plus, ils travaillent (si on peut dire !) dans la precipitation, oublient les co-proprietes, manquent d'équité, ils n'ont pris en compte la nécessité de hausser les barèmes fiscaux et j'en passe, je m'étonne qu'ils aient encore des % au baromètre '' électoral '' et j'en ai marre d'entendre, l'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas... Bientôt, on ne pourra plus RIEN consommer et leur sacro Sainte '' croissance economique'', ils pourront l' oublier !

  • Posté par de la Tour Sasha , vendredi 16 septembre 2022, 23:23

    Une fois de plus, ils travaillent (si on peut dire !) dans la precipitation, oublient les co-proprietes, manquent d'équité, ils n'ont pris en compte la nécessité de hausser les barèmes fiscaux et j'en passe, je m'étonne qu'ils aient encore des % au baromètre '' électoral '' et j'en ai marre d'entendre, l'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas... Bientôt, on ne pourra plus RIEN consommer et leur sacro Sainte '' croissance economique'', ils pourront l' oublier !

  • Posté par Deladrier-rase , vendredi 16 septembre 2022, 20:35

    Je payais 109€ par mois pour l'électricité (boiler électrique, chauffage mazout). Adapté en force à 185€ en avril. J'ai relevé mon compteur début août et je repaie 420€. Mais Luminus voudrait que je paie maintenant 400€ par MOIS ! si leurs prévisions sont exactes, les 61€ du Gouvernement sont une aumône ! Le mazout a quasiment doublé donc 2000 litres pour 2500€ au lieu de 1400 (sans crier fort). L'inconséquence de nos gouvernements et la guerre déclarée à la Russie va nous coûter très cher.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Budget: la Vivaldi cherche 3,4 milliards d’euros

Les travaux budgétaires débutent ce vendredi. Les partenaires de la Vivaldi opèrent au départ sur la base d’une feuille de route, défendue par le Premier ministre, évaluant la correction de la trajectoire budgétaire à 3,4 milliards d’euros.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une