Accueil Économie Consommation

Crispation sociale chez Delhaize sur fond de guerre des prix

Les supermarchés du Lion ne devraient pas connaître de nouvelles actions de grève ce samedi. Mais sans certitude. Et avec un conflit toujours ouvert entre syndicats et direction sur l’organisation du travail.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Mon Delhaize sera-t-il bien ouvert ce samedi ? C’est la question que se poseront certains clients du Lion dont sept magasins intégrés (sur un total d’environ 130) avaient gardé portes closes jeudi et neuf mercredi à Bruxelles, suite à un mouvement de grève spontané.

Qu’ils se rassurent quelque peu : toutes les succursales étaient ouvertes ce vendredi. Et ni la direction, ni les syndicats n’ont connaissance de nouvelles actions pour ce week-end. Mais, précisent le Setca et la CGSLB, le propre d’un arrêt spontané est son imprévisibilité. Et même si les deux organisations syndicales n’ont donné aucun mot d’ordre avant l’arrivée à échéance de leur préavis de grève le mardi 27 septembre, elles ne peuvent pas exclure de nouvelles manifestations spontanées de la colère de certains employés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs