Accueil Économie Entreprises

En cas d’arrêt, NewB assure qu’elle remboursera ses clients

Pour garantir sa continuité, la banque durable doit boucler une levée de fonds de 40 millions d’euros dans les 15 jours. Ses dirigeants nuancent : elle n’est pas pour autant « au bord de la faillite ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Souvenez-vous, c’était en décembre 2019. Universitaires, société civile et un certain public ne parlaient plus que de ça : NewB, coopérative qui se rêvait banque durable, arrivait à lever auprès de plus de 70.000 personnes dans les délais (courts) impartis par son futur superviseur, la Banque nationale de Belgique (BNB), les 35 millions d’euros qui allaient lui permettre de récolter vos dépôts.

Trois ans plus tard, la désormais banque remet le couvert, mais sans tapage médiatique ni émulation dans la population. Cette fois, elle doit réunir 40 millions d’ici à la fin du mois de septembre pour assurer la pérennité de ses activités, une exigence à nouveau formulée par la BNB. L’enjeu est de taille, puisqu’une banque qui ne respecte pas ses obligations en matière de solvabilité ou encore de gestion des risques peut, dans le pire des scénarios, perdre sa licence.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par D Marc, samedi 17 septembre 2022, 21:04

    Quand une banque en vient à déclarer qu'il va rembourser ses clients c'est sans doute déjà trop tard pour ceux-ci.

  • Posté par Giuseppa Aviara, samedi 17 septembre 2022, 8:12

    "On pensait que nos coopérateurs qui avaient investi de l’argent non sans risque dans la future banque deviendraient automatiquement clients. On s’est trompés" Pas étonnant, vous avez fait tout ce qui était possible de faire pour décourager même les plus enthousiastes ! Coopérateur de la première heure (fameux membres à 20€), j'ai contribué à tous les appels de fonds. J'étais un des premiers à ouvrir un compte, mais alors quelle galère ! Deux jours et des procédures informatiques kafkaïennes que même vos collaborateurs ne s'y retrouvaient pas. Impossible après d'accéder au compte en ligne pour quelque transaction que ce soit, car la procédure est d'une complexité débile! Après plus d'un d'un compte "dormant" avec seul mouvement le paiement mensuel des frais (2€), j'ai dû fermer ce compte et retirer mon dépôt à contre cœur. Ce n'est pas faute d'avoir alerté sur ce système incohérent et inutilement complexifié à souhait. Des banques en ligne existent et fonctionnent avec un système nettement plus pratique et sans fraude. Des produits inadaptés, une administration tatillonne, des procédures d'un autre âge...Belle idée, mauvais management !

  • Posté par Chal Pie, vendredi 16 septembre 2022, 18:56

    Comment NewB espere-t-elle avoir 100.000 clients, soit 1 Belge sur 100, quand son homologue français-La Nef- comptabilise 80.000 clients ... pour une population de 67 millions?

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs