Accueil Sports Cyclisme

«L’équipe masculine en business class, l’équipe féminine en eco»: le choix inégal de Fédération française de cyclisme pour rallier l’Australie en avion

Pour rejoindre l’Australie où se déroulent les Mondiaux de cyclisme, les coureurs élites de l’équipe de France ont voyagé en business class tandis que les femmes ont dû voyager en classe eco.

Temps de lecture: 2 min

Ce dimanche débutent les Mondiaux de Cyclisme et la Fédération française de cyclisme est déjà au cœur d’une polémique. Les coureurs de l’équipe de France ont rallié l’Australie sans imprévu mais n’ont pas voyagé groupé. Les hommes se trouvaient dans la catégorie business tandis que les femmes ont réalisé le voyage en classe économique.

C’est Ouest France qui a révélé cette information ce vendredi. Le double tenant du titre, Alaphilippe, et ses coéquipiers masculins ont pu donc profiter de la classe business durant les 20 heures de vol. Les femmes ont dû se contenter de la classe éco.

Contactée par Ouest-France, la Fédération française de cyclisme a voulu clarifier :« Effectivement, on confirme. C’est un choix de la DTN et de la Fédération française de cyclisme. Un choix affirmé. Tout le monde a voyagé en classe éco, sauf les pros hommes. Pourquoi nous l’avons fait ? Parce que les hommes vont défendre leur titre cette année, encore une fois. Et surtout parce qu’il a fallu faire des choix économiques. Ce déplacement étant très lointain, cela coûte énormément. Et si l’on voulait emmener tout le monde, il fallait faire des choix. Et si tout le monde avait été en business, plein de personnes seraient restées à la maison. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb