Accueil Monde Europe

Décès d’Elizabeth II: le choc en plein recueillement, un homme arrache un drapeau du cercueil (vidéo)

Rare incident dans les hommages continus qui se déroulent avec une organisation et une discipline dont les Britanniques ont le secret: un homme a été arrêté vendredi soir après avoir quitté la queue et s’être approché du cercueil.

Temps de lecture: 2 min

Le dernier week-end pour se recueillir devant le cercueil d’Elizabeth II: la queue promet d’être très longue encore samedi jusqu’à Westminster Hall à Londres, où la souveraine repose jusqu’à ses funérailles auxquelles doivent assister lundi des centaines de dirigeants du monde entier et de têtes couronnées.

La mort d’Elizabeth II, très populaire après plus de 70 ans de règne, a suscité une immense émotion au Royaume-Uni. Après une nuit froide, la file d’attente pour voir son cercueil s’étirait samedi matin sur des kilomètres le long de la Tamise et l’attente était estimée à «au moins 24 heures» selon le gouvernement.

Quelque 750.000 personnes pourraient faire la queue pour voir le cercueil de la reine, selon les responsables des transports londoniens. Le public a jusqu’à lundi matin 06H30 (05H30GMT) pour rendre un dernier hommage à la souveraine.

Un rare incident

Rare incident dans les hommages continus qui se déroulent avec une organisation et une discipline dont les Britanniques ont le secret: un homme a été arrêté vendredi soir après avoir quitté la queue et s’être approché du cercueil, ont rapporté les autorités. La police de Westminster a maîtrisé l’homme, sous les yeux horrifiés des personnes venues rendre hommage à la souveraine. Selon les informations du Sun, les visites près du cercueil ont été interrompues pendant 15 minutes suite à l’incident.

« Nous avons pensé que quelqu’un s’était évanoui, puis nous avons entendu quelqu’un crier. Quelqu’un s’est rapproché du cercueil, a saisi le drapeau et l’a tiré vers le haut », explique un témoin au quotidien britannique. Et ce genre de comportement en aura outré plus d’un. « C’est un tel manque de respect envers le corps. On ne pense jamais voir cela un jour », ajoute un témoin.

Grand moment vendredi soir, «la veillée des princes»: les quatre enfants d’Elizabeth II — Charles, Anne, Andrew et Edward — sont venus pendant 15 minutes veiller le cercueil de leur mère, comme ils l’avaient déjà fait à Edimbourg.

L’image des quatre enfants en uniforme militaire, dos au cercueil, en train de se recueillir la tête baissée alors que le public continuait de défiler fait la Une samedi de nombreux journaux britanniques.

Pour l’occasion, Andrew, privé de la plupart de ses titres à la suite d’accusations d’agression sexuelle, a été autorisé à porter l’uniforme.

Les huit petits-enfants de la reine doivent également venir se recueillir samedi soir.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par VERDOODT Jean-marie, samedi 17 septembre 2022, 15:49

    Allons, Allons Le Soir, arrêtez avec vos titres racoleurs ! Cet homme n'a pas arraché un drapeau mais il a voulu simplement toucher le catafalque.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une